filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Actualité > EXPORT / SINGAPOUR / VIANDE BOVINE : agrément de 4 nouveaux établissements

07/03/2013 - viandes, appui export

                   toutes viandes, sanitaire, SPS

EXPORT / SINGAPOUR / VIANDE BOVINE : agrément de 4 nouveaux établissements

L'AVA (Agri-food and Veterinary Authority of Singapore) vient d'agréer 4 nouveaux établissements pour l'exportation de viande bovine française.

Retrouvez sur Exp@don la liste des établissements agréés au 7 mars 2013 :

https://teleprocedures.franceagrimer.fr/Expadon/MAJ/ListeEtab/ListeEtab.aspx

Après une fermeture de ses frontières pendant près de 14 ans (de 1997 à 2011), et suite à l'action des pouvoirs publics, notamment de la DGAl, l'AVA a ajouté 4 nouveaux opérateurs à la liste des établissements autorisés à exporter de la viande bovine française (viande désossée d’animaux de moins de 30 mois) vers Singapour. A ce jour, 8 établissements sont désormais agréés, parmi lesquels un atelier de découpe qui ne travaille que des produits haut de gamme (cet établissement avait été sélectionné, dans le cadre du concours international du Bocuse d’Or qui s’est tenu à Lyon en janvier 2013, comme unique distributeur des viandes bovines pour les 24 pays en compétition).

Selon la conseillère agricole en poste à Singapour, pour que cette avancée aboutisse à un réel développement des exportations, un travail de fond reste à mener pour diversifier les lieux de distribution des produits d'origine française. Les premiers agréments, obtenus en 2011, ne servent que le domaine de la restauration de luxe et la viande française reste inaccessible aux consommateurs qui n’ont de cesse de chercher à se procurer ces produits dans Singapour.

A noter pour les exportateurs concernés : les 3 premières expéditions seront soumises à analyses libératoires à l’arrivée à Singapour.