22/12/2016 -

Aide exceptionnelle à la commercialisation des jeunes bovins mâles

Les modalités d'octroi de l'aide exceptionnelle à la commercialisation de jeunes bovins annoncée par le ministre de l'Agriculture de l'Agroalimentaire et de la Forêt sont fixées par une décision du directeur général de FranceAgriMer. Pour être éligible, la commercialisation de l'animal devra avoir lieu entre le 1er janvier et le 28 février 2017. Les demandes d'aides pourront être déposées entre le 1er et le 31 mars 2017.

Soucieux de la situation de la filière viande bovine qui souffre de prix de marchés qui demeurent bas, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement, a annoncé, le 18 novembre dernier, la mise en place d’une aide forfaitaire de 150 euros pour la commercialisation en janvier et février 2017 des jeunes bovins mâles de race à viande ou croisés âgés de 13 à 24 mois et d'un poids inférieur à 360 kg. Pour être éligibles, les jeunes bovins vifs destinés à l’export devront pour leur part peser moins de 680 Kg (poids vif).
L’objectif de cette mesure est de limiter les quantités de viande sur le marché afin d’amorcer une remontée des cours.

L’éligibilité de cette aide est ouverte du 1er janvier au 28 février 2017 et les demandes d’aides pourront être déposées du 1er au 31 mars 2017.
Pour en savoir plus, consulter ci-dessous le communiqué de presse du Ministère ainsi que la décision du directeur général de FranceAgriMer publiée au Bulletin Officiel du Ministère de l'Agriculture le 22 décembre 2016.