08/11/2016 - Plantes à parfum aromatiques et médicinales, Conseil spécialisé huiles essentielles, lavande, lavandin, plantes à parfums, plantes aromatiques, plantes médicinales, PPAM en général, plantes a parfums aromatiques et médicinales, PPAM

Conseil spécialisé « plantes à parfum, aromatiques et médicinales » du 25 octobre 2016

Premier bilan de la campagne et état des lieux sur la réglementation de la vente directe.

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les filières des plantes à parfum, aromatiques et médicinales s'est réuni le 25 octobre 2016 à Aix-en-Provence, sous la présidence de Monsieur Bernard Prévault.

Bien que les récoltes ne soient pas totalement finalisées pour l’ensemble des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, la tendance générale de l’estimation des récoltes est marquée par des rendements variables selon les zones de production. L’irrigation a joué un rôle déterminant durant toute la campagne.

Pour les plantes à parfum, les volumes récoltés de lavande et de lavandin sont satisfaisants. La récolte de lavandin est estimée à 1 365 tonnes pour 2016 (équivalente à celle de 2015) et celle de lavande à 86 tonnes, en augmentation par rapport à  2015 (qui était de 76 tonnes).

En ce qui concerne le lavandin, la principale variété cultivée reste le Grosso avec 84 % de la superficie totale.

Concernant les plantes aromatiques, si les récoltes de printemps étaient jugées correctes, le suivi des cultures d’été et d’automne a été plus complexe, nécessitant un besoin d’eau accru. En zone irriguée, les rendements ont répondu aux attendus mais les secteurs non irrigués ont connu une campagne très décevante.

Pour les plantes médicinales, d’importantes difficultés de production ont été rencontrées dans les secteurs non irrigués.

FranceAgriMer a réalisé un état des lieux de la réglementation sur la vente directe des plantes à parfum, aromatiques et médicinales aux niveaux français et européen. La première phase de ce travail a consisté en la réalisation d’une enquête visant à évaluer les pratiques et les difficultés des producteurs en vente directe. Un appel d’offres va être lancé pour confier à un cabinet d’études la réalisation d’une expertise approfondie des différents points soulevés par cette enquête.

Le bilan de l’appel à projets 2016 relatif au soutien de FranceAgriMer à l’organisation économique des producteurs de plantes à parfum, aromatiques et médicinales a été présenté en conseil.

Pour en savoir plus, retrouvez ci-dessous le communiqué de presse et les documents présentés lors de ce conseil (note de conjoncture, synthèse de l’enquête réglementation vente directe et diaporama, bilan appel à projets organisation économique).