15/06/2017 - Bovins, Conseil spécialisé gros bovins, gros bovins vifs, petits veaux, race à viande, race limousine, ruminants, veaux, viandes, viandes rouges

Conseil spécialisé pour les filères viandes rouges du 13 juin 2017

Le conseil spécialisé pour les filières viandes rouges s’est réuni le 13 juin 2017, sous la présidence de Bruno Colin. Retour sur les points forts abordés lors de cette réunion :

Enjeux du Brexit pour la filière française des ruminants et équidés
Le Conseil européen a officiellement autorisé la Commission à ouvrir les négociations avec le Royaume-Uni le 22 mai dernier pour sa phase de retrait de l'Union européenne. Le Conseil devrait réaliser une première évaluation de l'avancée des négociations vers septembre-octobre et pourrait alors autoriser la Commission à débuter parallèlement les négociations sur le futur cadre de la relation entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation est chargé de participer à l’élaboration de la position française, sous l’égide du secrétariat général des affaires européennes rattaché au Premier ministre. L’expertise des enjeux par filière est en cours, appuyée par les débats dans le cadre des conseils spécialisés. Les négociations avec le Royaume-Uni s’annoncent très complexes et l’adoption de l’accord de retrait nécessitera l’approbation du Parlement européen et la majorité qualifiée au Conseil. Tout reste à faire…

Stratégie de la filière viande bovine irlandaise à l’horizon 2025 : agriculteurs, industriels et pouvoirs publics réunis pour exporter plus
L’élevage et notamment l’élevage bovin est une composante essentielle de l’économie de l’île d’Émeraude, composée à 80 % de prairies, contre 40 % en moyenne dans l’Union européenne. Les pâturages y sont les plus productifs de toute l’Europe. Le secteur bovin représente plus de 30 % de la valeur de la production agricole de l’Irlande, qui occupe la cinquième place des exportateurs nets de viande de bœuf dans le monde. Mais c’est aussi, juste derrière la filière ovine, le secteur agricole qui dégage le moins de revenu à l’hectare (358 €/ha en 2016 contre 924 €/ha pour le secteur laitier irlandais)...

Aides à l’expérimentation et à l’élaboration de méthodes et d’outils d’appui technique en exploitation : bilan 2017 et perspectives 2018
Le bilan de l’appel à projets 2017 d’appui à l’expérimentation a été présenté au conseil : 8 projets, sur 24 dossiers déposés, ont été retenus dans le secteur des ruminants, pour un montant d’aide global de plus de 500 000 €. Les projets d’expérimentation retenus concernent la sélection génétique, la conduite d’élevage, l’efficacité alimentaire, l’autonomie protéique et la réduction des gaz à effet de serre...

Poursuite du soutien public en faveur des centres d’élevage, stations de contrôle individuel et stations de contrôle sur descendance des espèces bovine et ovine
Le conseil spécialisé a accueilli favorablement deux projets de décisions de la directrice générale de FranceAgriMer qui visent à assurer la poursuite du dispositif de soutien public au financement des centres d’élevage, stations de contrôle individuel et stations de contrôle sur descendance des espèces bovine et ovine. Ces structures jouent en effet un rôle essentiel pour l’amélioration de la qualité génétique des
cheptels ovin et bovin français.

Pour en savoir plus, consulter ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous et les documents diffusés à l'occasion du conseil.