30/08/2017 - Lait lait bio, lait de vache

Prospective filière lait de vache - édition Août 2017

Dans la collection les études de FranceAgriMer retrouver pour la filière lait notre étude : Prospective filière lait de vache - édition Août 2017

Ce document constitue le rapport de l’exercice de prospective sur la filière française du lait de vache réalisé par FranceAgriMer à la demande de son Conseil Spécialisé Lait. Cette publication présente les travaux de la cellule d’animation de l’exercice de prospective, la restitution des connaissances partagées, les hypothèses et scénarios élaborés collectivement au cours des 18 réunions du groupe entre avril 2013 et mars 2015.
Depuis sa création en 2009, FranceAgriMer a dédié une petite équipe à l’animation d’exercices de prospective pour pouvoir répondre aux demandes en ce sens émanant des professionnels ou des pouvoirs publics.
Ces exercices de prospective s’inscrivent directement dans l’objectif général de l’établissement de contribuer au développement des filières. Ils décrivent des futurs possibles plus ou moins favorables avec pour objectif de faciliter l’émergence de stratégies collectives favorisant ou au contraire s’opposant à l’avenue de ces futurs.

La démarche mise en oeuvre à FranceAgriMer est caractérisée par :

  • Une construction collective des scénarios à partir de la méthode mise au point à l’INRA initialement par Michel Sébillotte, fondée sur une approche systémique et sur l’interdisciplinarité ;
  • La volonté de favoriser une vision partagée et l’appropriation des résultats en constituant un groupe permanent réunissant des professionnels agricoles, des chercheurs de différentes disciplines et des agents de différents services publics ;
  • Une démarche qui se donne le temps d’un réel partage des points de vue sur des sujets plus ou moins importants, mais sans enjeu immédiat et qui requiert un engagement des participants à une forte assiduité et à une participation active au travail de co-construction.

Après Interfel pour la filière des fruits & légumes, le Gnis pour les semences de blé tendre et l’ANIVIN pour les Vins de France sans indication géographique, Valhor pour le végétal d’ornement, le CS lait de FranceAgriMer pour la filière lait de vache s’est lancé dans cette aventure au long cours qui a mobilisé 25 personnes sur 24 mois.

Je vous invite à prendre connaissance de cette production collective ci-dessous. (attention gros PDF de 23Mo)

Mylène TESTUT-NEVES
Directrice Marchés Etudes & Prospective
FranceAgriMer

Consulter les documents associés