27/06/2017 - Lait, commercialisation lait de vache, vente directe

SYNTHESE : La vente directe dans les exploitations laitières françaises

Cette synthèse a pour objectif de valoriser les données issues des déclarations annuelles sur l'activité de vente directe en France.

Dans le contexte de crise actuelle de la filière lait de vache, les producteurs laitiers peuvent être amenés à chercher des moyens de créer de la valeur ajoutée pour améliorer leurs revenus. L’activité de transformation et vente directe à la ferme est une solution qu’adoptent certains éleveurs. En effet, en raison de la vente des produits en circuit court, les vendeurs directs sont non seulement maîtres de leurs prix mais disposent également d’une meilleure rentabilité. Cette filière de vente directe répond de plus aux attentes grandissantes des consommateurs sur leur besoin de proximité avec les producteurs, leur recherche de lien au terroir, de produits sains et de qualité… Pour ces raisons, il nous paraissait intéressant de pouvoir chiffrer cette filière de vente directe (lait de vache uniquement), grâce aux résultats des déclarations annuelles gérées par FranceAgriMer. Cette synthèse s’attache dans les deux premières parties à revenir sur un historique depuis la campagne 1995/96, à la fois sur la partie production de lait pour la vente directe et sur les fabrications à la ferme, avant de s’arrêter dans une troisième partie sur des données plus récentes, de 2015.