26/10/2018 - salons SIAL

TV SIAL 2018 : la commission agricole et agro-alimentaire internationale

Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer, Frédéric Lambert, chef de service des relations internationales à la DGPE du MAA, Stéphanie Leboulch, référent export de Culture Viande et Jean-François Loiseau, président d’Intercéréales, ont participé à un plateau télévision au SIAL Paris 2018. Ce fut l'occasion pour eux de rappeler le rôle de la commission agricole et agro-alimentaire internationale dont l’animation a été confiée à FranceAgriMer.

Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer, Frédéric Lambert, chef de service des relations internationales à la DGPE du MAA, Stéphanie Leboulch, référent export de Culture Viande et Jean-François Loiseau, président d’Intercéréales, ont participé à un plateau télévision au SIAL Paris 2018. Ce fut l'occasion pour eux de rappeler le rôle de la commission agricole et agro-alimentaire internationale dont l’animation a été confiée à FranceAgriMer.

Mise en place en juillet dernier en application du plan stratégique 2018-2022 du ministère pour le développement des exportations et de l'internationalisation des entreprises issu des États généraux de l'alimentation, la commission agricole et agro-alimentaire internationale réunit l'ensemble des interprofessions ou fédérations professionnelles agricoles, les différents ministères en charge de ces sujets (Agriculture & Alimentation ; Europe & Affaires européennes ; Économie), une représentation de régions pilotes, ainsi que les principaux opérateurs de l'État (Business France, GIP) ou des organismes privés d'accompagnement, tels que Sopexa ou d’autres OSCI. Il s'agit ainsi de mettre en place une dynamique collective, à la fois entre les ministères et entre les filières, tout en jouant de l'articulation avec les régions. 

La commission travaille sur quatre thématiques : les aspects sanitaires et phytosanitaires d'accès au marché, la mise en place de démarches collectives sur certains pays cibles, la mise en place d’outils statistiques mutualisés ainsi que les opportunités offertes par les nouvelles routes de la soie.

Quant aux pays cibles, l’Allemagne, le Japon, le Mexique et la Côte d’Ivoire ont été sélectionnés sur la base de critères précis de type de marchés, d’opportunités économiques, tout comme d'opportunités offertes par des accords de libre-échange ou des négociations sanitaires, si ce n’est au regard d’actions en cours.

A l’issue des premières réunions, certains axes d’actions se dégagent comme sur le plan sanitaire et phytosanitaire la nécessité de développer de nouveaux outils partagés entre professionnels et administration pour gagner en fluidité et réactivité ou encore dans les groupes pays, la nécessité de coordonner les actions en cours ou de mieux préparer les entreprises en vue de temps forts (salons, évènements), sans oublier l’intérêt de travailler les questions d’investissements. Les discussions se poursuivent et devraient aboutir à des propositions de plans d’actions d’ici fin 2018/début 2019.

Dégager de nouvelles méthodes de travail pour surmonter collectivement certaines faiblesses à l'international des filières françaises, en accord avec la stratégie du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, s'avère définitivement être l'objectif de la commission.

Regardez l’intégralité des débats sur TV SIAL… https://youtu.be/P818Z1diN4E

Parce qu'elle le vaut bien, nous vous invitons à découvrir le film du Ministère de promotion/présentation de l’agriculture française : https://www.youtube.com/watch?v=WPV-A0pX4OI