filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Glossaire

Glossaire

  • % Vol ou °

    Degré alcoolique.

  • AOC

    Appellation d’origine contrôlée

  • ATM

    Animaux Trouvés Morts ( Terme légal désignant des produits destinés à l'équarissage )

  • Abattages contrôlés

    Abattages enregistrés par le SSP ( Service de la statistique et de la prospective , au sein du Secrétariat
    Général du Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt .

  • Abattages contrôlés redressés

    Abattages contrôlés multipliés par un coefficient propre à chaque espèce pour tenir compte d'une certaine sous estimation dans les statistiques relevées au niveau des différents lieux d'abattage.

  • Abeilles à miel

    Les abeilles sont des insectes hyménoptères, végétariens et butineurs. Butiner signifie voler de fleur en fleur à la recherche de nourriture. L'abeille récolte ainsi dans la nature nectar, propolis, miellat et pollen. En butinant l'abeille assure également la pollinisation, c'est-à-dire le transport du pollen permettant la reproduction des plantes. Au moins 20 000 espèces d'abeilles sont répertoriées sur la planète dont environ 2 500 en Europe et 1 000 en France. En Europe, l'espèce la plus connue est Apis mellifera qui, comme la plupart des abeilles à miel, appartient au genre Apis. Cependant, la majorité des abeilles ne produisent pas de miel. Selon les habitudes de vie des espèces, on distingue plusieurs catégories d'abeilles : l'expression « abeille domestique » est l'un des noms usuels de l'abeille européenne (Apis mellifera) mais elle peut aussi être employée pour toute autre abeille domestiquée par l'Homme. Par opposition, on nomme « abeille sauvage » une abeille non domestiquée. L'expression « abeille sociale » désigne une espèce d'abeille vivant en colonie, sinon il s'agit d'une « abeille solitaire » constituant plutôt des agrégations (ou bourgades) de terriers individuels. D'autres espèces sont des « abeilles parasites » qui pratiquent le cleptoparasitisme. Certaines abeilles transforment une partie de leur récolte en produits dérivés : miel, cire ou gelée royale. Ces produits sont stockés dans des nids plus ou moins élaborés : de simples galeries pour les espèces solitaires, des assemblages complexes de rayons de cire pour les espèces sociales. Les espèces qui en produisent en quantité significative sont appelées des « abeilles à miel ».

  • Achats des ménages

    Quantités achetées au cours d'une durée déterminée par un échantillon de ménages représentatif d'un certain type de population, mesurées par Kantar Worldpanel (ex-TNS). Par exemple, quantités de viandes exprimées en tonnes de produits finis à partir d'un panel de 12 000 ménages depuis 2005.

  • Acheteur de lait

    Selon le règlement n° 1234/2007 du Conseil de l’Union européenne, article 65, point e), un acheteur de lait est « une entreprise ou un groupement qui achète du lait auprès du producteur pour le soumettre à une ou plusieurs opérations de collecte, d’emballage, de stockage et de refroidissement ou de transformation, y compris le travail à façon ; ou pour le céder à une ou plusieurs entreprises traitant du lait ou d’autres produits laitiers ». Tout acheteur de lait doit être agréé par FranceAgriMer.

  • Ampélographie

    c'est la science qui permet l'identification des cépages. Celle-ci est basée sur l'observation des bourgeons, feuilles, rameaux...

  • Apiculture

    L'apiculture consiste à élever des abeilles afin de récolter le miel. Le premier travail de l'apiculteur est de fournir une ruche aux abeilles. Avant la domestication des abeilles, les hommes récoltaient le miel dans des troncs d'arbres ou dans de petites cavités habitées naturellement par les abeilles. Ils ont ensuite aménagé ces troncs ainsi que d'autres constructions rudimentaires. Au XIXe siècle, en France, les abeilles étaient encore élevées dans des ruches en paille. À cette époque, le miel était consommé avec la cire ou extrait par pressage.   Un extracteur   Filtration du miel extrait, précédant la maturation puis la mise en pots C'est l'apiculteur François Huber de Genève qui mit au point le premier modèle de ruche à cadres mobiles. La feuille gaufrée fut mise au point en 1858 par Mehring et l'extracteur centrifuge inventé en 1865 par Hruschka. Ces découvertes facilitèrent le travail de l'apiculture.