Les marchés céréaliers en 2012

Un taux de collecte particulièrement élevé en 2012, notamment en fin de campagne en raison de la hausse des prix, a poussé les producteurs à déstocker. 

Des exportations élevées en 2012

Sécheresses, canicule, inondations… les cours mondiaux des céréales ont subi de fortes hausses, notamment en raison de la dégradation des résultats obtenus par les États-Unis, la Russie et l'Ukraine.
Parallèlement, les pays de l’euro-méditerranée (Afrique du Nord, Proche et Moyen-Orient et Union européenne), sont importateurs nets de 12 Mt de blés tendres et durs, contre 4,3 Mt seulement en 2011.

Dans ce contexte, les exportations françaises de blé atteignent près de 16 Mt, dont 8,5 Mt hors Union européenne.
Côté maïs, les utilisations intérieures sur le marché français s’élèvent à 7 Mt et les exportations intra-européennes à 6,2 Mt. La campagne 2011/12 s’achève sur un stock de maïs de plus de 2,5 Mt.

Les prix sont restés à un niveau élevé, s'établissant, en novembre 2012, à 243 € / t pour le blé tendre.

En dehors de ces années exceptionnelles, la France exporte généralement 25 à 30 millions de tonnes de grains et 4 millions de tonnes de produits transformés. Troisième exportateur mondial pour le blé tendre, elle est deuxième pour les orges brassicoles. Enfin, elle occupe la première place pour les malts et le maïs semence.

Le cas particulier du riz : la production française est insuffisante au regard des besoins de consommation. Elle est aussi très concurrencée par les importations de riz en provenance d'Asie.

Une consommation tournée vers l’alimentation animale

Les animaux consomment 20 millions de tonnes des céréales produites par la filière chaque année, dont plus de la moitié sous forme d’aliments industriels. La meunerie, elle, constitue un débouché pour 5 millions de tonnes de blé tendre, quand 6 millions de tonnes de céréales servent à l’amidonnerie (4,5 millions de tonnes) et au bioéthanol (1,2 million de tonnes). La France produit ainsi 30 % de l’éthanol carburant de l’Union européenne.

Chiffres-clés

40 % des céréales produites en France sont exportées
16 millions de tonnes de blé tendre exportées en 2012
3e exportateur mondial de blé tendre