filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Grandes cultures > Oléo-protéagineux > La filière en bref > L’action de FranceAgriMer

L’action de FranceAgriMer

Les professionnels de la filière oléo-protéagineux ont exprimé le souhait de bénéficier de programmes de recherche appliquée et d’expérimentation d’intérêt collectif. FranceAgriMer, en concertation avec eux, y a consacré une partie des 1,1 million d’euros du budget de soutien à la filière. La filière oléicole (huiles d'olive) a, quant à elle, été soutenue à hauteur de 215 000 euros pour des programmes de recherche et de promotion.

Oléagineux

Afin de conjuguer compétitivité, qualité et biodiversité, les axes de recherche retenus consistent à :

  • maîtriser la lutte contre les maladies, notamment pour le lin ;
  • améliorer la sélection variétale ;
  • poursuivre l'amélioration de la qualité, de la traçabilité et de la certification des huiles d'olive ;
  • ouvrir des débouchés en alimentation animale aux coproduits des biocarburants.

Protéagineux

Le programme pluriannuel 2008/2013 se poursuit, de même que les actions engagées dans ce cadre. Les recherches portent ainsi sur les parasites des pois protéagineux et des féveroles (respectivement le champignon Aphanomyces et la bruche), le génie génétique en matière d’innovation variétale des pois protéagineux et son évaluation.

FranceAgriMer soutient la recherche appliquée et l’expérimentation d’intérêt collectif pour la filière des oléo-protéagineux, notamment en faveur des pois protéagineux, des féveroles, du lin et de la luzerne déshydratée.

Chiffres clés

Près de 120 000 exploitations agricoles françaises produisent des oléo-protéagineux.
Les oléagineux (colza et tournesol essentiellement) occupent 2,2 millions d’hectares et les protéagineux 400 000 hectares.
La production de colza s’élève à 5,3 Mt et celle du tournesol à 1,5 Mt. Leur collecte est assurée par des coopératives et des négociants privés.