Appel à propositions du Plan National Dépérissement du Vignoble

Du 10/11/2016 au 01/02/2017

Aide nationale

La  pérennité de la filière viticole est mise en danger par les maladies de dépérissement de la vigne, causées par une multiplicité de facteurs, qui entraînent une baisse pluriannuelle subie du rendement du cep et/ou sa mort prématurée. En l'absence de moyens de lutte efficace, ce phénomène affectera profondément les vignobles, les hommes qui les exploitent et l'ensemble de la filière plus généralement.

Pour remédier à cela, des études réalisées en 2015 (étude du cabinet BIPE pour FranceAgriMer et le CNIV, mission CGAER sur les maladies du bois) ont abouti à la construction d'un plan stratégique de la filière viticole à l’horizon 2025 de lutte contre le dépérissement de la vigne qui vise à garantir la pérennité du vignoble sur le long terme. Le plan d’actions comporte 4 axes :

  • Axe 1 : mettre en place un réseau d’acteurs pour promouvoir la formation et le transfert des bonnes pratiques vers les producteurs ;
  • Axe 2 : développer une production des plants de vigne en partenariat avec la pépinière viticole ;
  • Axe 3 : mettre en place et faire vivre une coordination de réseaux d’observation du vignoble pour anticiper les crises et identifier des actions correctrices ;
  • Axe 4 : mettre en place un programme de recherche répondant aux attentes de la filière, dans un partenariat renouvelé avec le monde scientifique.

Dans le cadre du Plan national contre les dépérissements du vignoble, FranceAgriMer et le CNIV mettent en œuvre un appel à propositions pour des programmes de Recherche Innovation Développement. Le cahier des charges technique a été validé par le Conseil de surveillance du Plan national contre les Dépérissement du Vignoble.

Demander cette aide
Dépôt des dossiers avant le : 01/02/2017

Ce dispositif est clos mais sont traitement est en cours.

L’appel à propositions est ouvert. La date limite de dépôt des demandes d’aide est le 1er février 2017.

Les projets doivent être mis en œuvre sur 42 mois maximum.   Le taux maximum d’intervention de FranceAgriMer par projet, fixé par convention, est de 60% des dépenses éligibles.

- Pour déposer un projet, vous devez vous enregistrer sur le site expérimentation de FranceAgriMer: https://experimentation.franceagrimer.fr/Pages/default.aspx .

- Si vous rencontrez des difficultés au cours de la saisie de votre demande, vous pouvez adresser un message à : experimentation@franceagrimer.fr