Tabac

Obtenue en 2017 et confirmée en 2018, cette certification permet à FranceAgriMer de bénéficier de l’agrément d’organisme payeur sur le périmètre des aides FEAGA.
Annexe 2 - fiche projet concours d'innovation (v3)

Quels documents déposer pour le concours alimentation intelligente ?


Annexe 2 - ...vation.xlsx 192,16 kB

Conférence SIA 2018 : Le positionnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche à l’international

FranceAgriMer organise une conférence sur "Le positionnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche à l’international", le jeudi 1er mars 2018 de 15h00 à 17h30 au Salon International de l'Agriculture, salle Uranus (Hall 2.3). Conférence ouverte aux professionnels et aux médias sur incription avant le 22 février 2018.


INVIT CONF EXPORT.pdf 1 022,34 kB

Bulletin d'inscription aux troisièmes entretiens de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires

Pour assister aux troisièmes entretiens de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires, inscription requise avant le 22 février 2018 en remplissant le bulletin ci-dessous.


COUP REP CONF OFPMPA.pdf 968,76 kB

Programmation budgétaire Expérimentation - Méthodes et outils 2018

Programmation budgétaire Expérimentation - Méthodes et outils 2018


Rapport pro...on 2018.pdf 2,76 MB

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2018 (V7)

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2018 (V7)


calendrier-...2018 V7.pdf 33,62 kB

Troisièmes entretiens de l’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires au SIA 2018

L'Observatoire de la formation des prix et des marges organise ses "trosièmes enttretiens" le jeudi 1er mars 2018 à 9h30 au Salon International de l'Agriculture. Télécharger le programme


INVIT CONF OFPMPA.pdf 1,11 MB

Accompagner la modernisation des entreprises
En 2013, FranceAgriMer a soutenu la filière dans ses actions d’expérimentation à hauteur de 330 000 euros. L’établissement a également accompagné l’effort d’investissement pour 200 000 euros. Dans le cadre de sa réflexion stratégique, la filière tabac a identifié plusieurs défis : maintenir et assurer un volume de production minimal (la récolte 2013, qui s’élève à 10 000 tonnes, est en retrait par rapport à la moyenne quinquennale), améliorer la rentabilité des ateliers, notamment par la mécanisation, développer la culture bio et restructurer l’organisation de la filière.