Truffes

Le Secrétariat général pour l’investissement a confié à FranceAgriMer la mise en œuvre d’un nouvel appel à projets du Programme d’Investissements d’Avenir en faveur de la compétitivité des entreprises françaises du secteur agricole et agroalimentaire : l’appel à projets « concours d’innovation pour une alimentation intelligente ».
P3A - AAP Alimentation Intelligente - Cahier des charges concours d'innovation alimentation intelligente

Cahier des charges concours d'innovation alimentation intelligente


Cahier des ...igente.docx 250,74 kB

P3A - AAP Alimentation Intelligente - Attestation fiscale et sociale

Attestation fiscale et sociale


Attestation...ociale.docx 75,90 kB

P3A - AAP Alimentation Intelligente - Annexe 2 - Fiches Projet Concours d'innovation

Annexe 2 - Fiches Projet_Concours d'innovation


Annexe 2 - ...vation.xlsx 192,21 kB

Investissements d’avenir : lancement de l’appel à projets national « concours d’innovation pour une alimentation intelligente »

Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, le secrétaire général pour l’investissement, FranceAgriMer annoncent le lancement de l’appel à projets national « concours d’innovation pour une alimentation intelligente » du Programme d’investissements d’avenir. Cet appel à projets, mis en œuvre par FranceAgriMer, vise à soutenir financièrement des projets innovants portés par des start-up et des petites et moyennes entreprises du secteur agroalimentaire ainsi qu’à favoriser l’émergence d’entreprises leader dans ce domaine. En savoir plus avec le communiqué de presse ci-dessous.


2018-01-09-...ligente.pdf 101,50 kB

P3A - AAP Alimentation Intelligente - Guide de l'utilisateur pour la définition des PME

Guide de l'utilisateur pour la définition des PME


Guide de l'...des PME.pdf 586,09 kB

P3A - AAP Alimentation Intelligente - Annexe 1 - Dossier candidature Concours d'innovation

Annexe 1 - Dossier candidature Concours d'innovation


Annexe 1_Do...vation.docx 86,61 kB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle