Truffes

Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer, a présenté la situation économique des principales filières alimentaires françaises.
Organigramme de FranceAgriMer au 10/07/2017

Organigramme de FranceAgriMer


10_07_17_or...vecnoms.pdf 223,92 kB

Annexe 1 - Priorités filières 2018 du Volet 1

Appel à projets Expérimentation - Méthodes et outils - Priorités des filières 2018


Annexe 1- P...Volet 1.pdf 206,55 kB

Communiqué de presse : bilan des projets agricoles innovants en agriculture

Ce communiqué de presse dresse le bilan des « initiatives innovantes dans l’agriculture et l’agroalimentaire », concours géré par FranceAgriMer pour le compte du Commissariat Général à l'Investissement. Les actions vont se poursuivre dans le cadre d'un troisième opus doté de 10 milliards d'euros.


Communiqué ...3A_2I2A.pdf 68,60 kB

États généraux de l'alimentation

Présentation de la situation économique des principales filières alimentaires françaises par Christine Avelin


Lancement-E...iffusée.pdf 2,10 MB

Annexe 6 - Budget et plan de financement par organisme

Annexe 6 - Budget et plan de financement par organisme


Annexe_6_V0.pdf 127,38 kB

Rapport d'activité 2016 de FranceAgriMer

Le rapport d'activité 2016 de FranceAgriMer vient de paraître. L’établissement a pleinement mobilisé ses équipes pour aider les filières à traverser un contexte marqué par des crises économiques et sanitaires, avec la mise en place d’aides dédiées et, en lien avec les acteurs des secteurs de l’élevage, a contribué à la recherche de solutions durables...
Bonne lecture.


FranceAgriM...2016-BD.pdf 3,84 MB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle