03/03/2017 - Conseil spécialisé horticole

Conseil Spécialisé Horticole du 22 février 2017

Stratégie de filière et résultats de l’Observatoire économique et financier des exploitations

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les produits de l'horticulture florale et ornementale, pépinières s'est réuni le 22 février 2017, sous la présidence de Madame Dominique Boutillon.

Les membres du conseil ont fait le point sur le programme stratégique de la filière horticole.

Ce plan d’actions 2015/2017 s’articule autour de trois grands axes stratégiques :

-       la reconquête et le développement des marchés par une plus grande compétitivité de la filière ;

-       le développement du potentiel économique du secteur ;

-       les enjeux écologiques et sanitaires de la filière.

Sur les trente actions du plan 2015/2017, 22 ont été initiées ou réalisées en 2016, dont notamment :

-       la sensibilisation des entreprises aux opportunités des alliances commerciales ;

-       le développement de la connaissance des marchés et de l’environnement économique et réglementaire des entreprises, avec l’étude portant sur la compétitivité de la filière ;

-       le développement de la promotion des produits et des services du secteur ;

-       la modernisation des outils et des leviers de financements ;

-       la segmentation des produits et la mise en avant du label Fleurs de France.

Les résultats 2015 de l’Observatoire des données économiques et financières des exploitations horticoles et pépinières ont été présentés aux membres du conseil. Réalisé par le Conseil national des centres d’économie rurale (CERFRANCE), pour le compte de FranceAgriMer, cet observatoire s’appuie sur les données du réseau CERFRANCE, spécialiste des activités d’expertise comptable et de conseil auprès des agriculteurs. Cette étude, de type « baromètre financier », examine plus de 200 entreprises, diversifiées dans leurs activités et leurs localisations géographiques, afin d’évaluer la situation financière comparée des différents maillons de la filière.

Pour en savoir plus, consultez l'intégralité du communiqué de presse et les documents distribués au Conseil spécialisé du 22 février dernier.