Aller à la navigation principale Aller au contenu

SPACE 2019 : conférence CLIPP-FranceAgriMer et ITAVI sur les investissements et l'adaptabilité des élevages cunicoles

À l'occasion du SPACE 2019, FranceAgriMer, le CLIPP et l'ITAVI ont organisé une conférence le 12 septembre 2019 pour révéler les résultats d'une étude réalisée par l'ITAVI sur les investissements et l'adaptabilité des élevages de lapins.
Mots-clés : lapin, cuniculture, investissement
Logo du SPACE 2019

La filière cunicole au coeur des enjeux sociétaux et économiques actuels

Comme l’ensemble des filières animales, la filière cunicole française doit répondre aujourd’hui aux attentes sociétales, tout en prenant en compte les réalités économiques et sanitaires des exploitations cunicoles.
Le premier enjeu économique est lié à la baisse structurelle de la consommation de viande en général et de lapin en particulier (- 4 % par an en moyenne entre 2010 et 2018). L’adéquation
entre l’offre et la demande de lapin est donc un défi autant sur le plan quantitatif que qualitatif. Offrir au différents profils de consommateurs des produits de viande de lapin répondant à leurs attentes variées est une stratégie établie par le plan filière du CLIPP pour enrayer la baisse de consommation de la viande de lapin.

Le deuxième enjeu est la démédication dans les élevages de lapins. Des efforts conséquents avec des changements de pratiques sanitaires ont été menés par la filière, aboutissant entre 2012 et 2018 à une baisse du niveau d’indice de fréquence de traitement de l’ordre de 35 % à 40 %.

Le troisième enjeu est lié à la recrudescence de la VHD (maladie virale hémorragique du lapin) dans les élevages depuis 2015. Cette maladie virale entraine de lourdes pertes économiques dans les élevages et nécessite un renforcement des pratiques de biosécurité pour maitriser la propagation du virus, et des investissements. Les progrès réalisés en matière de biosécurité sont essentiels à prendre en compte dans la réflexion autour de nouveaux modes de production alternatifs.

Enfin, un enjeu essentiel est lié au rejet de l’élevage en cage d’une partie de la société pour l’ensemble des productions animales.
Dans ce contexte, la filière cunicole s’est engagée à atteindre 25 % de logements alternatifs à horizon 2022.

Ces évolutions engendrent des changements de pratiques au quotidien pour les éleveurs, mais aussi inévitablement des investissements financiers.

C’est dans ce contexte que la profession a souhaité la réalisation d'une étude afin d’estimer les capacités d’adaptation de la filière cunicole française à ces différents enjeux.

Pour découvrir les résultats de l'étude réalisée par l'ITAVI, télécharger le document ci-dessous.

SPACE

Documents associés

Etude ITAVI : investissements et adaptabilité des élevages cunicoles | 12/09/2019

Dans le cadre du SPACE 2019, FranceAgriMer, le CLIPP (interprofession du lapin) et l'ITAVI ont présenté les résultats d'une étude sur les investissements et l'adaptabilité des élevages cunicoles face aux...
2019-09-12...pdf 599 Ko