Aller à la navigation principale Aller au contenu

4e entretiens de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires au SIA 2019

L'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires a tenu ses 4e entretiens annuels le 28 février 2019 au Salon International de l'Agriculture, sous la présidence de Philippe Chalmin, professeur d'histoire économique à l'université Paris-Dauphine et fondateur de Cyclope, principale structure de recherche et d'études en France sur les marchés internationaux. Après un bilan de l'évolution des marchés des matières premières en 2018, différentes interventions ont permis d'approfondir l'expertise sur l'influence des relations entre opérateurs et leurs conséquences en termes de prix et de transmission ou non aux consommateurs. L'Institut de l'Elevage a également présenté une analyse fine des circuits de distribution du lait français.
Mots-clés : SIA, observatoires, marges, prix, Lait, Viandes blanches, viandes, Viandes rouges, presse, céréale, distribution, coquilles Saint-Jacques, pêche, Crustacés
tableau de statistique

Evolution des marchés de matières premières en 2018

Selon Philippe Chalmin, Président de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires et spécialiste des marchés internationaux, l'année 2018 a été une année de prix orientés en général à la baisse, dans un contexte de forte instabilité qu'il s'agisse du blé, du soja ou du beurre. Un peu partout dans le monde, on assiste au retour de mesures politiques sur fond de tensions commerciales.

Formation des prix des coquilles Saint-Jacques en halle à marée

Gabrielle Lesur-Irichabeau, enseignante à Kedge Business School à Bordeaux, a réalisé une analyse sur les facteurs pouvant expliquer la variabilité des prix des coquilles Saint-Jacques vendues en halle à marée, dans le cadre de l'ANR SYSTERRA COMANCHE à l'Ifremer. L'étude réalisée dans huit zones de pêches obéissant à des systèmes de gestion spécifiques, montre que les caractéristiques intrinsèques des coquilles, par exemple leur taille, et la saisonnalité des achats des consommateurs peuvent expliquer les variations de prix. L'influence des relations entre les opérateurs est également mise en évidence. Fidélité et assiduité permettraient ainsi de lisser les prix sur la saison.

Où va le lait ?

Gérard You, responsable du service Economie des filières de l'Institut de l'Elevage a présenté une étude sur la destination du lait collecté en France en 2017, réalisée avec le soutien de FranceAgriMer. L'analyse révèle que les Français consomment plus de matières grasses issues du lait que de protéines. Ce déséquilibre se répercute sur le commerce extérieur de la France.

Débat autour du rôle des centrales d'achat dans la grande distribution

Stéphane Caprice, chargé de recherches à l'INRA au sein de l'école d'économie de Toulouse et Olivier Fourcadet, professeur de stratégie et de filières alimentaires à l'ESSEC Business School ont évoqué le rôle des centrales d'achat dans la grande distribution.

Après avoir rappelé le cadre réglementaire applicable aux centrales d’achat, Stéphane Caprice a évoqué les différents modes de rapprochement entre distributeurs et leur situation au regard du droit de la concurrence. Il a également présenté son analyse de l’impact, pour les consommateurs, des remises obtenues par les centrales d’achat auprès des fournisseurs. Pour sa part, Olivier Fourcadet a souligné le rôle d’interface de ces centrales et les gains de coûts de transaction qui en résultent.

Pour en savoir plus, consulter le dossier de presse ci-dessous.

Documents associés

4e entretiens de l'Observatoire de la formation des prix et des marges au Salon International de l'Agriculture 2019 | 27/02/2019

4e entretiens de l'Observatoire de la formation des prix et des marges au Salon Internationale de l'Agriculture 2019
Conférence ...s SIA19.zip 5,008 MB