Le conseil spécialisé pour la filière céréalière s’est réuni le 16 novembre 2017, sous la présidence de Rémi Haquin. À l’ordre du jour : le partenariat entre FranceAgriMer et l’Autorité des marchés financiers, les modalités de financement des céréales avec l’aval de FranceAgriMer pour la campagne 2018/19 et les nouvelles prévisions pour la campagne commerciale en cours.
Veille sanitaire Chine n° 115 du 17 novembre 2017

La réglementation impose que tous les fournisseurs de services alimentaires en ligne devront détenir un magasin physique et un permis de distribution des produits alimentaires, et qu’il est interdit de distribuer des produits sans ce permis. Les fournisseurs devront présenter le nom et les matières premières des plats commercialisés. Il est interdit de sous-traiter à un restaurant tiers les commandes reçues.


Veille sani...ov 2017.pdf 600,41 kB

Ho Chi Min

salon agro-alimentaire du pays, Food Expo


ho chi min 1..JPG 2,82 MB

Conjoncture - Prix payés aux producteurs - novembre 2017

Document de séance


14 - Conjon...ov.2017.pdf 97,91 kB


Ho chi Min salon agro-alimentaire

salon agro-alimentaire du pays, Food Expo


ho chi min 2017..JPG 509,49 kB

Communiqué de presse du conseil spécialisé pour la filière céréalière du 16 novembre 2017

Le communiqué de presse ci-dessous résume les points essentiels abordés lors du conseil spécialisé pour la filière céréalière du 16 novembre 2017 : partenariat entre FranceAgriMer et l’Autorité des marchés financiers pour mieux encadrer les marchés de matières premières, modalités de financement des céréales avec l’aval de FranceAgriMer pour la campagne 2018/19 et nouvelles prévisions pour la campagne commerciale en cours 2017/18.


20171116-SC...re 2017.pdf 184,10 kB

FranceAgriMer, établissement national des produits de l’agriculture et de la mer, est un lieu d’information, d’échanges, de réflexion stratégique, d’arbitrage et d'accompagnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche

Les missions de FranceAgriMer sont axées autour de trois métiers :

 l’expertise économique : assurer un suivi des marchés et proposer une information économique fiable et neutre qui permet aux opérateurs des filières agricoles et de la mer d’élaborer des stratégies de développement 

 l’appui aux opérateurs des filières :

        ♦ favoriser l’organisation des producteurs et la coopération avec les régions ;

        ♦ gèrer les dispositifs de régulation des marchés ainsi que les aides nationales et communautaires ;

        ♦ contribuer à des actions de coopération technique et au rayonnement des filières à l’international. 

- la concertation et l’arbitrage : organiser le dialogue, la concertation et la mise en œuvre des politiques publiques au sein des onze Conseils spécialisés de filières.

FranceAgriMer est également chargé de la gestion des projets agricoles et agroalimentaires d'avenir - P3A - qui constituent la déclinaison, pour ce secteur d'activité, du Programme d'investissements d'avenir - PIA .