Tabac

Le recueil des fiches présentant les projets agricoles et agroalimentaires d’avenir, consultable ci-dessous, met en avant les aspects innovants de chacun des 81 projets sélectionnés ainsi que leur apport aux filières agricoles et agroalimentaires.
Le guichet national unique de dédouanement

Cette publication présente le "GUN", guichet national unique de dédouanement, dispositif piloté par la Direction générale des douanes et droits indirects auquel FranceAgriMer participe.


le-guichet-...t-(gun).pdf 513,50 kB

Présentation des lauréats des projets agricoles et agroalimentaires d'avenir (25/08/2017)

Ce recueil rassemble l'ensemble des fiches de présentation des projets innovants retenus à mi-2017.


Recueil-fic...ut-106p.pdf 15,47 MB

Organigramme de FranceAgriMer au 01/08/2017

Organigramme de FranceAgriMer


01_08_17_or...vecnoms.pdf 224,78 kB

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V19)

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V19)


Calendrier-...017-V19.pdf 24,83 kB

Veilles sanitaire Chine n°108 du 22 sept 2017

Le 13 septembre 2017, l’AQSIQ a soumis à l’OMC l’amendement des « Mesures pour le contrôle des produits alimentaires importés » pour appel à commentaire. Préparée sur la base de la « Food Safety Law of the People’s Republic of China », la nouvelle réglementation est composée de 6 chapitres, soit 57 articles. L’appel à commentaire est ouvert jusqu’au 11 novembre 2017.


Veilles san...pt 2017.pdf 701,00 kB

Guide utilisateur de la téléprocédure de dépôt des demandes

Guide utilisateur de la téléprocédure de dépôt des demandes


Guide utili...ur TPS.docx 5,57 MB

Accompagner la modernisation des entreprises
En 2013, FranceAgriMer a soutenu la filière dans ses actions d’expérimentation à hauteur de 330 000 euros. L’établissement a également accompagné l’effort d’investissement pour 200 000 euros. Dans le cadre de sa réflexion stratégique, la filière tabac a identifié plusieurs défis : maintenir et assurer un volume de production minimal (la récolte 2013, qui s’élève à 10 000 tonnes, est en retrait par rapport à la moyenne quinquennale), améliorer la rentabilité des ateliers, notamment par la mécanisation, développer la culture bio et restructurer l’organisation de la filière.