19/05/2017 - Coquillages, Crustacés, Poissons, Conseil spécialisé coquilles Saint-Jacques, fruits de mer, huîtres, moules, petoncle, araignée de mer, crabe, crevettes, fruits de mer, homard, langouste, langoustine glacée, poissons, produits aquacoles, produits aquatiques, produits de la mer, produits de la pêche, pêche et aquaculture

Conseil spécialisé « pêche et aquaculture » de FranceAgriMer du 17 mai 2017

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les produits de la mer, de l’aquaculture et de la pêche professionnelle en eau douce s’est réuni le 17 mai 2017, sous la présidence d’Hervé Jeantet. Retour sur les points forts abordés lors de cette réunion.

Ordre du jour chargé pour le conseil spécialisé "pêche et aquaculture" du 17 mai 2017 qui s'est penché sur l'évolution de la conjoncture et la situation des marchés au niveau mondial et français en ce début d'année 2017. FranceAgriMer a également dressé le bilan de la consommation des ménages français et du commerce extérieur en 2016.

L'établissement, en lien avec les représentants professionnels, accompagne les stratégies d’internationalisation de la filière, notamment pour l’ouverture ou le maintien des marchés extérieurs aux exportateurs français. Il a notamment présenté l'état des négociations en cours avec le Japon concernant l'huître crue.

Le conseil a également examiné la situation des entreprises françaises, et notamment celle des entreprises de mareyage en voie de diversification pour créer de la valeur ajoutée.

Il a approuvé un projet de décision de la directrice générale de FranceAgriMer visant à simplifier les modalités de gestion et d’utilisation du Fonds national de cautionnement des achats de produits de la mer, afin de fluidifier les relations commerciales entre pêcheurs et premiers acheteurs et garantir aux producteurs le respect des meilleurs délais de paiement en criée.

L’Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires a aussi présenté les résultats de son enquête sur les comptes 2015 du rayon poissonnerie en grandes et moyennes surfaces.

Enfin, le laboratoire de Boulogne-sur-Mer de l’ANSES a présenté les résultats des projets de recherche appliquée conduits depuis une dizaine d’année avec l'aide financière de FranceAgriMer concernant les enjeux de maîtrise des risques bactériologiques et en particulier ceux liés à Listeria monocytogenes et à Vibrio spp.

Pour en savoir plus, consulter l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous ainsi que les documents diffusés à l'occasion du conseil du 17 mai 2017.