18/04/2017 -

Vers un observatoire économique des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO)

FranceAgriMer, l'INAO, l'INRA, l'Agence Bio et le Ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt ont signé une convention le 11 avril 2017 pour la création d’un observatoire économique partagé des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine : AOC/AOP, IGP, STG, Label Rouge, Agriculture Biologique.

Le 11 avril 2017, Christine Avelin, directrice générale de FranceAgriMer, Jean-Luc Dairien, directeur de l’INAO, Christine Cherbut, directrice générale déléguée de l’INRA, Michel Lorenzo, responsable administratif et financier de l’Agence Bio, et pour le ministère de l’Agriculture, Béatrice Sédillot, chef du service de la statistique et de la prospective et Karine Serrec, sous-directrice de la compétitivité à la DGPE, ont signé une convention pour la création d’un observatoire économique partagé des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (AOC/AOP, IGP, STG, Label Rouge, Agriculture Biologique).

Le développement des produits sous signe de qualité est un axe important pour favoriser une production agricole créatrice de valeur, moins sensible aux aléas des marchés mondiaux, et pour permettre l’accès de tous et de manière durable à une alimentation de qualité, sûre et diversifiée. Cet enjeu nécessite une meilleure prise en compte de la dimension économique des SIQO.

Les établissements signataires ont décidé de mutualiser leurs données, afin d'évaluer la dimension économique des différents signes de qualité.

Après un inventaire des données disponibles et de leurs sources, l’observatoire permetta de nourrir des analyses qui seront valorisées en commun ou par chacun des partenaires dans ses propres publications ou travaux. Cet observatoire a vocation à être ouvert au public afin d'améliorer l’information de tous.

Pour en savoir plus, consulter l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous.