Truffes

Obtenue en 2017 et confirmée en 2018, cette certification permet à FranceAgriMer de bénéficier de l’agrément d’organisme payeur sur le périmètre des aides FEAGA.
Rapport d'activité 2017 de FranceAgriMer - Annexes

Ce document d'annexes détaille l'activité de FranceAgriMer pour les filières en 2017.


02FRAM_Rapo...def-web.pdf 5,22 MB

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2018 (V9)

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2018 (V9)


calendrier-...2018 V9.pdf 34,56 kB

Conférence SIA 2018 : Le positionnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche à l’international

FranceAgriMer organise une conférence sur "Le positionnement des filières françaises de l’agriculture et de la pêche à l’international", le jeudi 1er mars 2018 de 15h00 à 17h30 au Salon International de l'Agriculture, salle Uranus (Hall 2.3). Conférence ouverte aux professionnels et aux médias sur incription avant le 22 février 2018.


INVIT CONF EXPORT.pdf 1 022,34 kB

Rapport d'activité 2017 de FranceAgriMer

Les essentiels de l'année dernière pour l'établissement


01FRAM_Rapo...def-web.pdf 5,55 MB

Présentation des lauréats des projets agricoles et agroalimentaires d'avenir (01/06/2018)

Ce recueil rassemble l'ensemble des fiches de présentation des projets innovants retenus à Juin-2018.


recueil-fic...uin2018.pdf 15,81 MB

Programmation budgétaire Expérimentation - Méthodes et outils 2018

Programmation budgétaire Expérimentation - Méthodes et outils 2018


Rapport pro...on 2018.pdf 2,76 MB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle