Truffes

Passation de pouvoirs entre Mezard Jacques et St TRAVERT nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation le mercredi 21 juin 2017
Veille sanitaire Chine n°95 du 9 juin 2017

Appel à commentaires pour la rectification de la « Réglementation pour l’abattage de porcs » (version provisoire) – L’État envisage d’établir un système de rappel des produits à base de porc révélés impropres à la consommation
Le 1er juin 2017, le Conseil des Affaires d’État de Chine a lancé un appel à commentaires pour la rectification de la réglementation au sujet de l’abattage de porcs. Dans ce document, l’accent est notamment mis sur la création d’un système de rappel de viandes de porc qui ne correspondent pas aux normes de sécurité sanitaire. Le texte précise que les abattoirs désignés sont tenus d’arrêter toute activité de production, de retirer les viandes douteuses et de les détruire après la découverte d’un problème dans leurs produits.


Veille sani...in 2017.pdf 631,11 kB

Truffes - Diaoprama de la situation du commerce extérieur

Truffes - Diaoprama de la situation du commerce extérieur présenté au comité truffe du 10/05/2017


Truffe -Pré...0052017.pdf 333,01 kB

Les représentations de FranceAgriMer en région - Mis à jour le 18/04/2017

Coordonnées des services régionaux de FranceAgriMer. Mis à jour le 18/04/2017


représentat...04_2017.pdf 44,51 kB

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V13)

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V12)


Calendrier-...017-V13.pdf 48,47 kB

Communiqué de Presse FranceAgriMer Comité Truffes du 10/05/17

Communiqué de Presse FranceAgriMer Comité Truffes du 10/05/17


CPresseFran...s100517.pdf 71,61 kB

Décret de nomination de la directrice général de l’Etablissement, AVELIN Christine

Décret du 6 avril 2017 portant nomination de la directrice générale de l’Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer (FranceAgriMer) - Mme AVELIN (Christine)


nomination C. AVELIN.pdf 129,92 kB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle