Truffes

Mercredi 15 mai 2017 Jacques Mézard succède à Stéphane LeFoll au poste de Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.
Communiqué de Presse FranceAgriMer Comité Truffes du 10/05/17

Communiqué de Presse FranceAgriMer Comité Truffes du 10/05/17


CPresseFran...s100517.pdf 71,61 kB

Décret de nomination de la directrice général de l’Etablissement, AVELIN Christine

Décret du 6 avril 2017 portant nomination de la directrice générale de l’Établissement national des produits de l’agriculture et de la mer (FranceAgriMer) - Mme AVELIN (Christine)


nomination C. AVELIN.pdf 129,92 kB

Les représentations de FranceAgriMer en région - Mis à jour le 18/04/2017

Coordonnées des services régionaux de FranceAgriMer. Mis à jour le 18/04/2017


représentat...04_2017.pdf 44,51 kB

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V9)

CALENDRIER DES CONSEILS ET COMITÉS 2017 (V9)


Calendrier-...2017-V9.pdf 48,18 kB

Truffes - Diaoprama de la situation du commerce extérieur

Truffes - Diaoprama de la situation du commerce extérieur présenté au comité truffe du 10/05/2017


Truffe -Pré...0052017.pdf 333,01 kB

Communiqué de presse observatoire économique des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO)

FranceAgriMer, l’INAO, l’INRA, l’Agence Bio et le ministère de l’Agriculture ont signé une convention pour la création d’un observatoire économique partagé des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine (AOC/AOP, IGP, STG, Label Rouge, Agriculture Biologique). Pour en savoir plus, consulter le communiqué de presse ci-dessous.


20170418_CP...re-SIQO.pdf 186,81 kB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle