filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Sucre

Sucre

Communiqué du Conseil spécialisé pour la filière sucrière du 23 septembre 2014

Retrouvez les points forts du Conseil spécialisé de FranceAgriMer pour la filière sucrière qui s'est réuni le 23 septembre dernier.
La filière sucrière française s’apprête à gérer l’abondance en 2014/15, dans un contexte de production record en Europe et de prix européens en forte baisse.
À deux ans de la suppression des quotas sucriers, gagner en compétitivité pour conquérir des parts de marché, reste un objectif prioritaire pour les acteurs économiques de cette filière.
Pour en savoir plus, consultez l'intégralité du communiqué ci-dessous.


CP FranceAg...re 2014.pdf 70,92 kB

Bulletin mensuel de conjoncture sucre n° 521 - Septembre 2014

Bulletin de conjoncture - Marché du sucre n° 521 - Statistiques de mai / juin 2014 - Campagne 2013/14 - Édition de septembre 2014


nco-suc-201...m09n521.pdf 1,20 MB

Formulaire de demande relatif aux programmes de promotion cofinancés par l'Union européenne

Formulaire de demande relatif aux programmes de promotion cofinancés par l'Union européenne


B-Formulair...pt 2014.doc 79,50 kB

Info-Sucre n° 145 du 25 septembre 2014

Retrouvez deux fois par mois dans l'info-sucre les évolutions du marché du sucre concernant les cours et règlements présentés lors des comités de gestion


tdb-suc-201...j25n145.pdf 241,55 kB

La dépense alimentaire des ménages français résiste à la crise

Dans notre collection Les synthèses de franceAgriMer / Consommation :

La crise qui sévit depuis 2008 se fait durement ressentir sur la consommation des ménages français. En 2012, on enregistre, malgré la croissance démographique, un recul historique des dépenses de consommation en volume. Sur la période 2008-2013, la dépense de consommation individuelle en volume des français a stagné (- 0,1 % par an) alors qu’elle progressait de 1,5 % par an entre 2000 et 2007. L’évolution des dépenses de consommation pour les produits alimentaires et pour le logement et les charges est peu affectée par la crise à la différence des dépenses de loisirs, d’habillement, de transports, d’ameublement et de restauration hors foyer. La part de l’alimentaire dans le budget des ménages français, qui reculait d’année en année, cesse de diminuer depuis 2008 et se raffermit au point qu’elle retrouve plus ou moins en 2013 le niveau qui était le sien en 2000. Au sein de l’alimentaire, le pain et les céréales, le sucre et les produits sucrés semblent dopés par la crise alors que la déconsommation de viande et de poisson s’amplifie depuis 2008.


A4-Les dépe...rançais.pdf 1,50 MB

Notice explicative du formulaire de demande

Notice explicative du formulaire de demande


E-notice ex...pt 2014.pdf 37,94 kB