Cultures textiles

Le Conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les filières oléagineux, protéagineux, fourrages séchés et plantes textiles s’est réuni le 10 mars 2015, sous la présidence de Jacques Siret.
A l'ordre du jour : situation des marchés, appui à l'expérimentation, mise en oeuvre des programmes de soutien européens au secteur oléicole.
  • 18 JUIN 2015

    Les sections SPS I et II (génétique végétale et produits végétaux) du comité export se réuniront le 18/06/2014 à 9h30 toute la journée - salle marronnier

Plaquette de présentation de FranceAgriMer

Plaquette de présentation de FranceAgriMer
Mise à jour de mars 2015


Plaquette F...3032015.pdf 4,13 MB

Contrat d’objectifs et de performance de FranceAgriMer

Le Contrat d’objectifs et de performance (COP) 2015-2017 de FranceAgriMer, qui définit les orientations que l’établissement souhaite poursuivre dans les trois années à venir, a été remis aux membres de son Conseil d'administration le 19 mars.


COP.pdf 1,24 MB

Présentation de la conjoncture - mars 2015

Diaporama donnant un aperçu des indicateurs courants disponibles pour les oléo-protéagineux, plantes textiles et fourrages séchés aux niveaux international, européen et national.
Ce document a été présenté au Conseil spécialisé de la filière le 10 mars 2015.


03 - Présen...rs 2015.pdf 705,36 kB

Plaquette de présentation de FranceAgriMer en anglais

Plaquette de présentation de FranceAgriMer en anglais
Mise à jour mars 2015


plaquetteFr...3032015.pdf 4,56 MB

Calendrier des Conseils et Comités 2015 V6

Mise à jour du 20/03/2015


Calendrier-...2015-v6.pdf 57,95 kB

Panorama trimestriel des marchés oléo-protéagineux - mars 2015

Note de conjoncture aux niveaux mondial, européen et français. Cette note paraît à la période charnière de la campagne mondiale, avec les récoltes de l'hémisphère sud qui affluent sur le marché.


MEP_SMEF_UG...ars2015.pdf 709,13 kB

La filière lin textile dépend de la filière textile dans son ensemble. Positionnée sur un marché de niche, elle commerce avec un acheteur quasi-unique, la Chine, qui représente à lui seul 90 % des débouchés. Grâce à l’outil industriel existant, qui dispose d’un beau potentiel, la production pourrait être multipliée par deux. Les usines sont implantées en zones rurales et emploient une main-d’œuvre locale importante. Ainsi, la France occupe une place prépondérante, tant au niveau de la production de lin, qui représente 60 % de la production mondiale, que de sa première transformation.