filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Grandes cultures > Céréales > La filière en bref > L’action de FranceAgriMer

L’action de FranceAgriMer

À la diversité des besoins exprimés par les opérateurs de la filière des céréales répond la multiplicité des actions menées par FranceAgriMer, en collaboration avec le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF).

Besoins des opérateurs

Dans un contexte globalisé, les professionnels céréaliers ont à cœur de maintenir leur compétitivité. Sensibles à la question du développement durable, ils s’interrogent sur les moyens de produire plus tout en produisant toujours mieux, et ce, dans un contexte économique incertain, pour partie lié à la réforme de la politique agricole commune.

Le MAAF et FranceAgriMer ont identifié plusieurs demandes spécifiques, dans des domaines techniques aussi bien qu’économiques, auxquelles ils apportent des réponses sur la durée.

Actions engagées

La qualité et la sécurité sanitaires sont des priorités pour les céréaliers. Afin de contribuer à leur garantie, FranceAgriMer a étendu à la meunerie et aux fabricants d’aliments du bétail son programme d’aides à la qualité sanitaire des céréales, initialement ciblé sur les seuls collecteurs. Ce programme incite notamment les opérateurs à la mise en place de techniques de lutte contre les insectes, de détection des mycotoxines et de diminution des impuretés dans les stocks de grains.

Pour assurer la pérennité de leurs entreprises et la compétitivité de leur activité, les opérateurs sont demandeurs d’informations économiques. Ainsi, dans le cadre de sa mission de soutien aux filières, l’établissement a engagé une étude prospective sur l’évolution du secteur des semences d’ici 2020, ainsi qu’une veille internationale sur le marché du blé tendre.

L'information relative à la production est également mise à la disposition des professionnels depuis avril 2012, grâce à l'observatoire Céré'Obs, un programme de suivi de l’état d’avancement des céréales piloté par FranceAgriMer, actuellement déployé dans douze régions. Ce programme propose une représentation hebdomadaire de l’état des cultures céréalières en France, appuyée sur l’évolution des stades de développement et des conditions de cultures. FranceAgriMer a mis en place ce système de notation des céréales en réponse à une demande de son Conseil spécialisé céréales. La forme retenue est à l’image de ce que produit l’USDA.

Le rapprochement des filières par métiers a mis en lumière le besoin de dialogue entre les filières animales et végétales. Pour y parvenir, FranceAgriMer met en place un groupe de travail “Nutrition animale” qui regroupe les professionnels de l’alimentation animale : fournisseurs de matières premières, fabricants et éleveurs.

Fidèle à sa mission de concertation et d’échanges, FranceAgriMer organise également 13 rencontres régionales en début de campagne. Ces événements, prévus en lien avec les Comités régionaux des céréales (CRC), regroupent l’ensemble des acteurs locaux de la filière. En 2012, plus de 700 personnes ont ainsi pu échanger.

Enfin, un budget est dédié à la promotion des produits de la filière, qu’il s’agisse de faire connaître l’indication géographique protégée “riz de Camargue” sur le marché français ou de promouvoir, au sein de l’Union européenne, la qualité des céréales françaises. Le syndicat des riziculteurs France et filière (SRFF), soutenu par FranceAgriMer, a ainsi créé en 2012 un site web TV dédié à la promotion des riz de Camargue indication géographique protégée (IGP). Histoire, recettes, santé et biodiversité… Ce site, www.riztv.tv, dit tout en images sur les riz de Camargue IGP.

Quelques chiffres

1,1 million d’euros investis en 2012 dans la recherche et l’expérimentation.
830 000 euros dédiés au plan qualité sanitaire des céréales.
5 conférences-rencontres organisées en 2012 en Italie, Espagne, Portugal et Grèce pour faire connaître les qualités de la récolte française de céréales et ainsi appuyer la filière française dans sa démarche d'exportation.