filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Grandes cultures > Céréales > La filière en bref > La production de céréales en 2012

La production de céréales en 2012

Organisée autour de quatre grandes productions, la filière céréalière occupe 50 % des terres arables françaises. La France produit un quart des céréales de l’Union européenne, soit près de 68 millions de tonnes par an en 2012.
Elle est le 4e producteur mondial de blé, sur près de 9 millions d’hectares.

Quatre espèces principales

Les agriculteurs français cultivent une dizaine d’espèces, mais les plus importantes sont :

  • le blé tendre (36 millions de tonnes)
  • le maïs (15 millions de tonnes)
  • l’orge (11 millions de tonnes)
  • le blé dur (2 millions de tonnes)

Pour le blé tendre, dans la plupart des régions, les rendements sont en progression par rapport à la moyenne quinquennale. Ils s’expliquent notamment par les conditions fraîches et humides au printemps, qui ont permis de très bonnes conditions de montaison sur une grande partie du pays. La qualité sanitaire est d’un niveau satisfaisant. Le blé dur obtient de très bons rendements dans tout l'Ouest et le Sud-ouest, avec des moyennes proches de 65 q/ha. Quant à l'orge, sa production est en progression de 30 % par rapport à l'année 2011, et la qualité brassicole présente une bonne homogénéité.

Le cas particulier du riz : la France produit 100 000 tonnes de riz paddy sur 20 000 ha cultivés en Camargue.

Une filière très organisée

Producteurs (dont les multiplicateurs de semences), collecteurs (coopératives et négociants) et transformateurs représentent les trois types d’acteurs intervenant dans la filière céréalière. Les collecteurs sont chargés de l’achat, du stockage et de la commercialisation des céréales que leur livrent les producteurs. Ils doivent déposer une déclaration auprès de FranceAgriMer. En effet, ils sont tenus de satisfaire à un certain nombre de règles techniques et financières (équipements de contrôle qualité, tenue d’une comptabilité matière, fourniture de statistiques…) pour être agréés en tant que collecteurs.

Chiffres-clés

68 millions de tonnes de céréales produites (données 2012) sur 290 000 exploitations (données 2007)
4e producteur mondial de blé
54 milliards d’euros de chiffre d’affaires