filières

FERMER

Les principes de navigation

La navigation dans le site de FranceAgriMer se fait principalement par filières (A), auxquelles une couleur spécifique a été attribuée, et par thématique (B).
L'accès aux documents se fait généralement grâce à des moteurs de recherche.

> Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Accueil > Viandes > Viandes blanches > Appui à la filière > Conseil spécialisé Viandes blanches et Comités > Présentation

Présentation

La filière Viandes blanches, ou Élevage hors-sol, dispose d’un Conseil spécialisé et de trois comités.

Le Conseil spécialisé "Viandes blanches " ( Élevage hors-sol )

 Présidé par Jean Michel Serres et animé par Michel Meunier (délégué filière), le Conseil spécialisé Viandes blanches  regroupe des professionnels de la filière, des représentants des pouvoirs publics et des membres de FranceAgriMer. Ils sont nommés pour trois ans.

Le Conseil spécialisé se réunit  5 fois par an afin d’échanger sur la conjoncture mondiale, européenne et nationale des productions issues de l’élevage hors-sol, l’évolution et les dispositifs d’accompagnement de la filière. Il conçoit également des propositions, qui sont transmises au Conseil d’administration de l’établissement.

Les comités

Ces groupes de travail, renouvelés tous les trois ans comme le Conseil spécialisé, regroupent des professionnels d’horizons variés. Ils sont force de proposition dans leur champ de compétence, sur des sujets techniques et économiques. Leurs membres sont nommés par le directeur général de FranceAgriMer.

Les trois comités, palmipèdes à foie gras, porcins, volaille de chair et œufs, traitent des questions relatives à ces différents produits.

Le comité nutrition animale , constitué à la demande des fabricants d’aliments du bétail est une instance de concertation et de débats spécifique au secteur de la nutrition animale. Il rassemble les fournisseurs, fabricants et utilisateurs de produits de nutrition animale qui peuvent ainsi échanger sur des sujets économiques et techniques (situation des marchés, perspectives d’évolution, prix…) et adopter des positions communes (dispositif de régulation des prix, qualité…).