24/10/2018 - Oléagineux, protéagineux, commerce extérieur, consommation, marché colza, soja, tournesol, féverole, pois, exportations, importations, achats, ménages, demande, prix, production

Conseil spécialisé pour les filières oléo-protéagineux du 23 octobre 2018

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les filières « oléagineux, protéagineux, fourrages séchés et plantes textiles » s’est réuni le 23 octobre 2018 sous la présidence de Jacques Siret.
À l’ordre du jour, situation des marchés, évolution des achats des ménages et premiers résultats du projet inter-instituts Syppre.

Situation des marchés au niveau mondial, européen et français

Selon les dernières prévisions de l’USDA, la production mondiale d’oléagineux atteindrait un record à 604 Mt en 2018/19, dont 369 Mt de soja (+ 9 % par rapport à 2017/18), 72 Mt de colza (- 4 %) et 50 Mt de tournesol (+ 5 %). En dépit de la hausse des utilisations prévues à l’échelle mondiale, les stocks mondiaux de fin de campagne devraient s’alourdir à 124 Mt dont 110 Mt de soja (+ 14 %).  

FranceAgriMer a également fait le point sur l'impact du conflit sino-américain sur les échanges de soja dans le monde et a examiné les dernières prévisions européennes de production et d'utilisations d'oléagineux dans l'Union.

En France, la production d'oléagineux est en repli en 2018 ce qui devrait nécessiter le recours à des importations supplémentaires de colza et de soja pour satisfaire les besoins de la trituration en 2018/19, selon les dernières prévisions de FranceAgriMer.

Consommation des produits oléo-protéagineux : focus sur les achats des ménages en France

Les nouvelles tendances d’achats de produits oléo-protéagineux par les ménages français issues du panel Kantar, ont été présentées au conseil spécialisé.

Pour les huiles, le taux de consommation est fort et stable dans le temps. 93 % des ménages français achètent de l’huile au moins une fois dans l’année (70 % de l’huile d’olive, 52 % de l’huile de tournesol). C’est tout autant que le beurre (94 %) et plus que la margarine (42 %) ou les matières grasses végétales allégées (37 %). Les ménages français consomment annuellement 8,3 litres d’huile, dont 2,3 litres d’huile d’olive et 2,8 litres d’huile de tournesol. Ils y consacrent en moyenne 27,40 euros, soit moins d’1 % de leur budget alimentaire mais un tiers de leur budget matières grasses. 

Concernant les légumineuses, seulement 50 % des ménages français en achètent au moins une fois dans l’année. Les lentilles arrivent en tête, loin devant les haricots, les pois cassés, pois chiches et flageolets.  27 % achètent des produits à base de soja. Enfin, 6 % achètent des galettes végétales. Si les quantités achetées sont encore faibles, la consommation de ces produits progresse depuis plusieurs années, notamment chez les jeunes générations plus perméables aux nouvelles tendances alimentaires désormais portées par la grande distribution.

Premiers résultats du projet inter-instituts Syppre

Le projet Syppre, commun aux instituts techniques ARVALIS-Institut du végétal, ITB et Terres Inovia vise à construire des systèmes de culture innovants pour contribuer à la transition agroécologique des exploitations agricoles. Il s’agit de concilier quantité et qualité, rentabilité et environnement.  Le dispositif s’appuie sur un observatoire des systèmes de culture, des plateformes expérimentales et des réseaux d’agriculteurs innovants. Cette approche est déclinée dans 5 milieux agricoles de grandes cultures contrastés. À ce jour, les résultats les plus encourageants en matière d’augmentation des marges tout en réduisant les quantités d’azote et la fréquence des traitements ont été obtenus dans le Berry. En revanche, les résultats les plus décevants sont constatés en Picardie. Un nouveau système innovant va y être testé, en associant aux rotations de nouvelles cultures.

Pour en savoir plus, consulter l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous ainsi que les documents présentés au conseil spécialisé.