Truffe

À l’occasion de l’inauguration du stand de FranceAgriMer au Salon international de l’agriculture 2015, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du Gouvernement, a signé le 23 février dernier le Contrat d’objectifs et de performance (COP) de l’établissement, qui fixe ses priorités stratégiques pour 2015-2017. 

Le Contrat d’objectifs et de performance 2015-2017 de FranceAgriMer trace les objectifs que l’établissement et ses tutelles souhaitent poursuivre, afin de renforcer la valeur ajoutée par ...

Plaquette de présentation de FranceAgriMer

Plaquette de présentation de FranceAgriMer
Mise à jour de mars 2015


Plaquette F...3032015.pdf 4,13 MB

Calendrier des Conseils et Comités 2015 V6

Mise à jour du 20/03/2015


Calendrier-...2015-v6.pdf 57,95 kB

Formulaire d'inscription salon à Novi Sad

Formulaire d'inscription pour le salon international de l'Europe du sud-est


Salon Serbi...s_eng-2.pdf 501,65 kB

Plaquette de présentation de FranceAgriMer en anglais

Plaquette de présentation de FranceAgriMer en anglais
Mise à jour mars 2015


plaquetteFr...3032015.pdf 4,56 MB

Contrat d’objectifs et de performance de FranceAgriMer

Le Contrat d’objectifs et de performance (COP) 2015-2017 de FranceAgriMer, qui définit les orientations que l’établissement souhaite poursuivre dans les trois années à venir, a été remis aux membres de son Conseil d'administration le 19 mars.


COP.pdf 1,24 MB

Serbie 82ème édition du salon de l'agriculture

Programme et visite du salon de l'agriculture international de l'Europe du sud-est


Salon Serbi... Serbie.pdf 1,12 MB

Soutenir l’expérimentation en région.
En 2013, FranceAgriMer a accompagné les actions d’expérimentation réalisées en région via les Contrats de plan État-Région à hauteur de 90 000 euros. L’établissement a également appuyé l’activité de la Fédération des trufficulteurs pour la coordination et l’examen de la complémentarité des programmes régionaux, pour un montant de 47 000 euros
Chaque année, plus de 1 000 hectares de truffières sont plantés en France, ce qui reste insuffisant pour assurer à la fois le développement et le renouvellement des plantations. En effet, le domaine truffier français actuel (plus de 20 000 ha) ne permet pas de répondre à la demande et il faudra attendre une quinzaine d’années pour que 30 % des nouvelles plantations produisent des truffes. La production moyenne actuelle est de 40 tonnes, alors qu’elle était de 1 000 tonnes au XIXe siècle