Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé "Grandes cultures" du 14 octobre 2020

Le conseil spécialisé « Grandes cultures » de FranceAgriMer s’est réuni le 14 octobre 2020, sous la présidence de Benoît Piètrement et la vice-présidence de Franck Sander. Au programme : situation des marchés et mesures d’accompagnement public en faveur d’une meilleure résilience des filières.
Mots-clés : Grandes cultures, céréales, oléoprotéagineux, sucre, aides, Economie, marché, prix
Paysage aérien parcelles agricoles
Situation des marchés : cours haussiers en raison de la demande mondiale
  • Céréales : hausse des prix dans un contexte de forte demande mondiale tirée par la Chine

Les prix mondiaux sont en forte hausse depuis le début de la campagne en blé comme en maïs sous l’effet d’une forte demande mondiale, tirée par la Chine dont les récoltes locales, endommagées par plusieurs typhons, s’avèrent insuffisantes pour répondre à une demande avicole dynamique et aux besoins d’un cheptel porcin en rapide reconstitution après avoir été laminé par la fièvre porcine africaine.

Alors que certaines régions du monde affichent des productions record (blé en Russie et en Australie, maïs aux États-Unis), l’Union européenne a souffert de conditions climatiques extrêmes en 2019/20, conduisant à de fortes baisses de productions en France, mais aussi en Roumanie et en Bulgarie.

En ce début de campagne 2020/21, la France s’affirme pourtant comme un fournisseur majeur de la Chine en blé et en orge, alors que la Chine vient de mettre en place des droits de douane prohibitifs sur les importations d’orges australiennes.

  • Oléoprotéagineux : marchés haussiers, soutenus par la demande de la Chine en soja

Les cours mondiaux du soja sont en forte hausse, dopés par les importations chinoises en provenance des États-Unis et du Brésil.  En dépit de l’accord commercial signé le 15 janvier 2020 entre la Chine et les États-Unis, les exportations américaines, bien qu’en forte hausse, n’ont pas retrouvé le niveau antérieur à 2019.

Les cours du tournesol se sont stabilisés après une forte progression en juillet/août. Les cours du colza restent haussiers dans un contexte de production européenne en repli.

Les besoins en biocarburants sont revenus à des niveaux proches de la normale.

  • Sucre : redressement des cours après l’effondrement constaté au cœur de la crise sanitaire

Les cours mondiaux du sucre se sont redressés depuis l’effondrement observé au cœur de la pandémie de COVID 19, sans retrouver pour autant les pics atteints début février 2020.

Avec des besoins estimés à 5 Mt, la Chine devrait se tourner vers le Brésil et l’Inde dont les productions de sucre sont attendues en hausse, à la différence de la Thaïlande et de l’Union européenne dont les disponibilités à l’exportation seront limitées. En France, la récolte de betterave sucrière devrait accuser un repli historique en raison d’un été très sec et du virus de la jaunisse qui a impacté les cultures.

Dispositifs actuels d’accompagnement des filières grandes cultures

FranceAgriMer a rappelé au conseil spécialisé l’ensemble des dispositifs d’accompagnement gérés  par l’établissement et destinés à améliorer la résilience des filières grandes cultures :

  • l’appel à projets expérimentation « méthodes et outils » (8 dossiers portés par les instituts techniques ont été retenus en 2020)
  • l’appel à projet « structuration des filières », dans le cadre du Grand Plan d’Investissement pour soutenir les projets structurants et les démarches collectives de filières. 19 lauréats ont été retenus en 2020, dont 5 concernant le secteur des grandes cultures
  • le dispositif d’aval spécifique aux céréales,  garantie accordée aux collecteurs par FranceAgriMer pour assurer le paiement comptant aux exploitants lors de la livraison des céréales sans attendre leur commercialisation effective. 195 collecteurs ont demandé cette garantie à FranceAgriMer en 2020.
  • l’aide aux investissements pour l’acquisition de certains matériels permettant de réduire significativement la dérive et/ou la dose de pulvérisation de produits phytosanitaires ou de matériels de substitution à l’usage de produits phytopharmaceutiques, mesure ouverte à l’ensemble des productions végétales jusqu’au 31 décembre 2020.

Une mesure similaire, sera mise en œuvre dans le cadre du plan de relance gouvernemental et prendra le relais, avec une liste de matériels élargie.

Plan de relance gouvernemental : des mesures pour le secteur des grandes cultures

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a présenté au conseil les mesures du Plan de relance gouvernemental destinées plus particulièrement aux filières végétales.

Le volet agricole du plan de relance, doté d’un budget de 1,2 milliard d’euros, prévoit notamment trois volets de mesures concernant le secteur des grandes cultures :

  • accélérer la transition agro-écologique au service d’une alimentation saine, sûre, durable, locale et de qualité pour tous (400 millions d’euros)
  • stratégie nationale sur les protéines végétales (100 millions d’euros)
  • renouvellement et développement des agroéquipements nécessaires à la transition agro-écologique et à l’adaptation au changement climatique (250 millions d’euros).

Les dispositifs d’accompagnement sont en cours d’élaboration.

 

Photo Pixabay

Documents associés

Présentation de conjoncture - Conseil Spécialisé Grandes Cultures du 14 octobre 2020 | 20/10/2020

Cette présentation offre une analyse des marchés des grandes cultures à la date du 14 octobre 2020
PPT_CONJ_C...pdf 2,4 Mo

Marché des oléo-protéagineux - Statistiques août 2020 - octobre 2020 | 13/10/2020

Informations de conjoncture sur le Marché des oléo-protéagineux pour la campagne 2020-21 - édition octobre 2020 Surfaces, rendements, productions, collecte et stocks dépôts 2020/21 au 31/08 Bilans...
MOL-octobr...pdf 1,3 Mo

Bilans prévisionnels 2020/21 oléoprotéagineux au 30/09/2020 | 15/10/2020

Bilan oléoprotéagineux (colza, tournesol, soja, pois et féverole) au 30 septembre 2020: - clôture de la campagne 2019/20 (provisoire) - prévisions de la campagne 2020/21
BIL-OLP-CA...pdf 75 Ko
Voir tous les documents