Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé « Productions végétales spéciales» de FranceAgriMer du 8 septembre 2021

Points-clés du conseil spécialisé « Productions végétales spéciales» de FranceAgriMer du 8 septembre 2021
Mots-clés : PPAM en général, pépinières
serre horticole

Une séance principalement consacrée aux actualités économiques et réglementaires, avec la conjoncture sur les marchés des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, les résultats 2020 de l’Observatoire structurel des entreprises de l’horticulture et de la pépinière ornementales.

Le conseil spécialisé « Productions végétales spéciales» de FranceAgriMer, instance dédiée aux filières de l’horticulture, des plantes à parfum, aromatiques et médicinales, du tabac et du houblon, s’est réuni en visio-conférence le 8 septembre 2021, sous la présidence de Dominique Boutillon.

Conjoncture sur les marchés et actualités économiques

FranceAgriMer a présenté en conseil la conjoncture sur les marchés des plantes à parfum, aromatiques et médicinales et les données de l’Observatoire structurel des entreprises de l’horticulture et de la pépinière ornementale

Selon les données des déclarations PAC, les surfaces en plantes à parfum, aromatiques et médicinales sont globalement en hausse en 2021, avec 67 313 ha répartis dans 6721 exploitations, soit une augmentation de 3 400 ha par rapport à 2020 (+ 5 %).  Cette situation est cependant très hétérogène selon les cultures.

Pour la lavande et le lavandin, les surfaces restent en augmentation avec 33 094 ha en 2020, soit une augmentation de  2  320 ha par rapport à 2020 (+ 7 %).

Ces augmentations de surface interviennent dans un contexte de marché compliqué avec des cours à la production à la baisse depuis 2019  (le lavandin avait atteint un prix d’environ 35 €/kg d’huile essentielle en 2019 et 20 €/kg en 2020).

La coriandre a suivi la même dynamique avec une augmentation des surfaces : de 1 056 ha en 2015 à 4 695 ha en 2020, soit une augmentation de 4,5 % en quatre ans.

Le bilan de la récolte 2021 de lavande/lavandin a également été présenté.

Pour les d’huiles essentielles de de lavande et de lavandin de cet été les rendements de la récolte ont été bons mais avec de fortes variabilités selon les zones de production (problèmes de dépérissement liés au gel du printemps et à la sécheresse  de l’automne 2020, ou à des pluies très abondantes). Le marché semble aujourd’hui indécis et les reports  de stocks pourraient conduire à une offre importante.

Pour ce qui concerne les marchés de l’aval de la filière, celui des compléments alimentaires reste croissant, avec + 2% en 2020 pour 2,14 milliards d’euros

Pour  les huiles essentielles vendues en pharmacies et parapharmacies, le chiffre d’affaires est constant depuis quatre ans, avec une baisse depuis trois ans des produits à base d’huiles essentielles en mélange et une forte augmentation des huiles essentielles unitaires.

A noter, la crise sanitaire a poussé les ventes d’infusions de thym et herbes de Provence vendues en GMS.

Pour en savoir plus, la note de conjoncture « Plantes à parfum, aromatiques et médicinales » de FranceAgriMer de septembre 2021 est consultable ici

Résultats 2020 de l’Observatoire structurel des entreprises de l’horticulture et de la pépinière ornementale

 Ces résultats 2020 portent sur les données 2019.

Réalisé par le cabinet AND, pour le compte de FranceAgriMer, cet observatoire a pour objectif de suivre les entreprises professionnelles de l’horticulture et de la pépinière ornementale et d’analyser les évolutions par rapport aux enquêtes précédentes. Il s’agit d’un outil statistique unique qui permet de chiffrer et suivre toute l’activité amont du secteur horticole.

Cet observatoire permet de disposer d’un suivi quantitatif  fin  de l’évolution du secteur de la production, avec des données structurelles (nombre d’entreprises chiffre d’affaires, effectifs, typologie) et de donner des analyses par taille d’entreprises, segments de marché, gamme commercialisée, les débouchés par circuits et zones géographiques.

L’observatoire apporte également des informations qualitatives sur les enjeux et les perspectives du secteur.

Trois régions sont enquêtées chaque année (Grand-Est, bourgogne Franche Comté et Auvergne Rhône-Alpes pour 2019) et un panel national est réalisé tous les deux ans (1 270 entreprises enquêtées en 2019).

Entre 2017 et 2019, les grandes évolutions sont les suivantes :

  • près de 3 000 entreprises professionnels recensées en 2019 (réalisant un minimum de 20 000 € de chiffre d’affaires,) avec un rythme moyen de disparition de 5 à 5,5 % par an sur le huit dernières années, et – 11 % entre 2017 et 2019 ;
  • la stabilisation  du chiffre d’affaires horticole depuis 2015 (1,4 milliards d’euros en 2019), avec une baisse de seulement 0,1 % entre 2017 et 2019, mais un repli du chiffre d’affaires en végétaux produits par les entreprises (- 2,4 % par an entre 2017 et 2019). Le chiffre d’affaires horticole se maintient grâce à l’augmentation du négoce (dont la part, dans le CA horticole, est passée de 12,7 % en 2017 à 17 % en 2019) ;
  • la réduction des surfaces en production entre 2017 et 2019 de l’ordre de 1 100 ha (- 3,5 % par an). Ce recul s’opère principalement sut les surface de pleine terre (plus de 10 % de baisse) et la progression des aires extérieures hors-sol
  • l’augmentation des ventes aux grossistes (dont structures de commercialisation collectives) ;
  • la progression des ventes aux fleuristes ;
  • le recul  sur les ventes aux jardineries  et aux GMS  et sur les particuliers et les producteurs ;
  • la progression des ventes locales  de près de 5 % au détriment des ventes régionales (recul de 2,7 %) et des ventes nationales (- 3%). A noter, les ventes régionales et locales représentent plus de 70 % du CA.

Les membres du conseil ont remercié FranceAgriMer pour ces travaux et ces analyses, qui permettent aux filières d’appréhender aux mieux les marchés et leurs évolutions.

Pour en savoir plus, les résultats détaillés de l’Observatoire  structurel des entreprises de l’horticulture et de la pépinière ornementale sont disponibles ici

Actualités réglementaires

Les membres du conseil ont également pu échanger sur les sujets d’actualités réglementaires, notamment sur la nouvelle stratégie européenne pour la durabilité dans le domaine des produits chimiques, qui prévoit de  renforcer les réglementations européennes sur les produits chimiques pour éliminer les produits toxiques.

 Dans ce cadre, les huiles essentielles sont considérées comme des produits chimiques et doivent être évaluées avec les mêmes méthodologies. Elles sont, selon les situations, assimilées à des mélanges de constituants.

Les représentants de la direction  de la prévention des risques attachée au  ministère  de la transition écologique ont éclairé le conseil sur différents aspects relatifs aux évolutions des réglementations qui préoccupent les filières d’utilisation d’huiles essentielles et pour lesquelles une mobilisation importante a été engagée depuis quelques mois.

Le représentant du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a précisé que l’examen de cette question serait poursuivi le lendemain du conseil  par la tenue d’une réunion interministérielle spécifique à l’initiative du ministre.

La présidente du conseil spécialisé « Productions végétales spéciales » a également rappelé qu’il était demandé aux filières de contribuer à la définition d’une feuille de route pour l’adaptation au changement climatique, en particulier en se qui concerne la gestion de l’eau.

Pour en savoir plus, vous pouvez retrouver ci-dessous les dernières données économiques disponibles sur ces filières :

  • la note de conjoncture de FranceAgriMer sur les plantes à parfum, aromatiques et médicinales de septembre 2021 ;
  • la note de conjoncture de FranceAgriMer sur l’horticulture de septembre 2021 ;
  • la synthèse des résultats 2020 de l’Observatoire  structurel des entreprises de l’horticulture et de la pépinière ornementale.

Documents associés

Note de conjoncture PPAM - Septembre 2021 | 14/09/2021

Les surfaces en PPAM en France ont atteint 67 513 ha en 2021. Elles ont ainsi augmenté de 5,3 % entre 2020 et 2021. La lavande et le lavandin affichent une augmentation d'environ 2 200 ha. La culture de...
Note_conjo...pdf 2 Mo

Note de conjoncture Horticulture (septembre 2021) | 09/09/2021

Note faisant le bilan des achats des foyers français et du commerce extérieur des végétaux d'ornement au 1er semestre 2021, publiée dans le cadre du Conseil Spécialisé Productions Végétales Spéciales de...
NCO-HOR-08...pdf 1 Mo

Observatoire des données structurelles des entreprises de l'horticulture et de la pépinière ornementales - France (Données 2019) | 11/02/2021

Etude des données structurelles de la filière horticole sur un panel d'entreprises de production. Etude de la filière à l'échelle nationale.
SYN-HOR-20...pdf 9 Mo