Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé céréales du 9 juin 2016

Mots-clés : blé tendre, blé dur, maïs, orges, Evénement, Conseil spécialisé, céréales, Economie, marché, stocks, perspectives, Grandes cultures, Céréales, Actus CS Archives
Chargement de blé au Port de La Pallice pour l'exportation

Le Conseil spécialisé pour la filière céréalière a validé les nouveaux bilans prévisionnels de FranceAgriMer pour la campagne commerciale 2015/16 qui s’achèvera le 30 juin prochain.

Exportations dynamiques

Les prévisions d’exportations de blé tendre révisées à la hausse vers l’Union européenne à 7,5 Mt (+ 260 000 tonnes par rapport au mois dernier) ainsi que vers les pays-tiers à 12,4 Mt ( + 0,4 Mt ). Au 6 juin, la France avait déjà embarqué 11,8 Mt de blé tendre à destination des pays tiers, dont 4,4 Mt vers l’Algérie et 2,4 Mt vers le Maroc victime de la sécheresse. À noter aussi, les achats de clients inhabituels comme le Mexique (plus de 400 000 tonnes).

Les exportations d’orges vers les pays tiers sont également portées à 4,7 Mt (+ 0,2 Mt par rapport au mois dernier). La Chine représente un peu plus de la moitié des volumes achetés au 6 juin, suite à des exportations fourragères massives jusqu'en octobre 2015. Depuis, la Chine reste présente parmi les clients de l'orge française, mais pour des volumes correspondant au commerce habituel d'orge de brasserie. Actuellement, la dynamique à l'exportation résulte surtout des achats des pays du Maghreb et du Proche et Moyen-Orient, parmi lesquels le Qatar.

Les prix du blé tendre à l’exportation se sont raffermis au cours des derniers jours, sur fond de pluies excessives en Europe et dans les pays de la Mer noire.

Au niveau mondial, les marchés sont sous tension. Le prix du soja s’envole sous l’effet d’inondations et de pluies diluviennes en Argentine. Le prix du maïs flambe en raison de la sécheresse au Brésil qui génère une pénurie sur le marché domestique. 

Dégradation des conditions de cultures pour la récolte 2016

Les conditions de culture se sont dégradées sous l’effet d’un mois de mai exceptionnellement pluvieux, spécialement en fin de mois, avec des épisodes orageux violents, beaucoup de vent, voire de la grêle localement. Les régions Centre, Poitou-Charentes, Bourgogne - Franche Comté, Alsace ont été particulièrement touchées, avec des phénomènes de verse parfois importants qui impactent le potentiel de rendement de certaines parcelles.

S’il est encore trop tôt pour tirer le bilan des inondations, ce phénomène pourrait toutefois engendrer des pertes de pieds ou des levées hétérogènes, selon la durée de stagnation des eaux.

Les potentiels de rendement sont moins bons qu’en 2015, année exceptionnelle, mais restent dans la moyenne pluriannuelle. Les orges de printemps sont peu impactées et gardent un excellent potentiel.

Pour en savoir plus, consulter le rapport Céré’Obs via https://cereobs.franceagrimer.fr/Pages/publications.aspx

Retrouvez ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse et les documents présentés au conseil.

Documents associés

Communiqué de presse du Conseil spécialisé pour la filière céréalière du 9 juin 2016 | 12/06/2016

Le communiqué propose une synthèse des points forts abordés lors du dernier Conseil spécialisé de la filière céréalière qui s'est réuni le 9 juin dernier : nouvelles prévisions pour la campagne commerciale...
SCOM-20160...pdf 51 Ko

Bilans prévisionnel Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs pour la campagne 2015/2016 - du 09 juin 2016 | 08/06/2016

Bilans prévisionnel Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs pour la campagne 2015/2016 - document diffusé lors du conseil spécialisé du 09 juin 2016
bilan0616.pdf 197 Ko

Présentation de la conjoncture céréalière, juin 2016 | 08/06/2016

Diaporama donnant un aperçu de la conjoncture céréalière (monde, UE, France), présenté au Conseil spécialisé céréales.
MEP_SMEF_U...pdf 608 Ko
Voir tous les documents