Aller à la navigation principale Aller au contenu

Étude d’image : IGP « Thym de Provence » & Herbes de Provence Label Rouge

Quelle stratégie pour la filière face au consommateur actuel ? RAPPORT FINAL Octobre 2019
Mots-clés : thym, herbes de provence, PPAM en général, consommation
image de thym de provence

Pour mieux s’implanter sur le marché national, les producteurs d’herbes aromatiques françaises ont mis en place des démarches de valorisation des filières. Le mélange Herbes de Provence Label Rouge a été créé en novembre 2003 et l’IGP Thym de Provence en février 2018. Les filières mettent ainsi en avant la traçabilité du produit, sa naturalité, sa production de qualité et les bénéfices organoleptiques associées. Ces 2 signes de certifications s’inscrivent en effet dans un contexte d’offre mondiale ; une majeure partie des herbes de Provence et Thym de Provence proposés au consommateur français est importée (Pologne, Espagne, Turquie...).

Les Herbes de Provence

Elles sont un mélange varié d’herbes aromatiques. Le Label Rouge permet à la production provençale de se démarquer dans un marché dominé par les importations, en garantissant de hautes qualités organoleptiques Il garantit également au consommateur une composition fixe : 19% de thym, 27% de romarin, 27% de sarriette, 27% d’origan. Les ventes d’Herbes de Provence Label Rouge restent toutefois « marginales » par rapport à celles d’Herbes de Provence sans certification, puisque ce sont environ 5% des volumes qui sont vendus sous ce signe distinctif.

Le Thym de Provence

Il bénéficie d’une IGP depuis environ un an, garantissant ainsi l’origine de la production Ce Thym est riche en polyphénols, aux arômes puissants, caractéristiques du terroir de la garrigue provençale L’origine Provence ne se limite pas à la production; le Thym est récolté, séché, trié et préparé en Provence selon des règles précises. Vu la récence de la labellisation, on peut penser que les volumes commercialisés en Thym IGP sont encore confidentiels.

La production française de thym et herbes de Provence s’inscrit également dans un contexte de consommation en pleine évolution depuis quelques années. Le consommateur actuel est protéiforme de multiples facteurs, parfois contradictoires, qui impactent ses achats, sa consommation. Il est en effet sensibilisé à l’environnement, à la qualité alimentaire des produits, à l’impact social, tout en étant influencé par les marques, les distributeurs ou en faisant face à de simples arbitrages selon ses contraintes économiques ou l’information dont il dispose.

Les herbes de Provence, avec la certification Label Rouge et le thym de Provence, avec sa récente IGP répondent ainsi à cette demande des consommateurs de plus d’authenticité, de traçabilité, en leur proposant des produits issus du terroir, mieux identifiés et labellisés.

Face aux enjeux de la consommation actuelle, FranceAgriMer se doit de proposer aux filières un accompagnement complet avec une stratégie reposant sur la connaissance et la compréhension des comportements alimentaires et des attentes du consommateur vis-à-vis des Herbes de Provence et du Thym.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité du rapport final de l’étude, ainsi que la note de synthèse.

Documents associés

Note de syntèse sur l'étude d’image : IGP « thym de Provence » et herbes de Provence Label Rouge - Octobre 2019 | 18/11/2019

Etude d’image : IGP « thym de Provence » et herbes de Provence Label Rouge - Quelle stratégie pour la filière face au consommateur actuel ? réalisé par Opsio et Sève Conseil
Note de sy...pdf 647 Ko

Rapport final sur l'étude d’image : IGP « thym de Provence » et herbes de Provence Label Rouge - Octobre 2019 | 18/11/2019

Rapport final sur l'étude d’image : IGP « thym de Provence » et herbes de Provence Label Rouge réalisé par Opsio et Seve Conseil
Rapport fi...pdf 9,2 Mo