Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé « Fruits et Légumes » de FranceAgriMer du 14 décembre 2021

Points-clés du conseil spécialisé « Fruits et Légumes » de FranceAgriMer du 14 décembre 2021
Mots-clés : Actus CS, fruits, légumes, maraîchage, plan de relance
étales de rungis

À l’ordre du jour de cette séance : la conjoncture sur les marchés des fruits et légumes, le dispositif serres maraîchères, le plan de relance, le bilan de la mesure de rénovation du verger arboricole.

Le conseil spécialisé « Fruits et Légumes» de FranceAgriMer s’est réuni en visio-conférence le 14 décembre 2021, sous la présidence de Patrick Trillon

Conjoncture sur le marché des fruits et légumes d’hiver

En début de séance, FranceAgriMer a présenté aux membres du conseil la conjoncture sur les marchés des fruits et légumes d’hiver.

En octobre, le manque de main d’œuvre semble toucher certaines productions (notamment salade et pomme) et le coût de la matière première, avec la problématique des emballages plastiques,  est source d’inquiétudes chez les producteurs.

Les conditions météorologiques deviennent plus automnales, mais toujours trop douces pour inciter à la consommation de produits hivernaux (carottes, chou-fleur, poireau).

En rayons, l'activité est plus dynamique pour les fruits.

Début novembre, le week-end de la Toussaint entraine un sursaut général de la demande. La fin des vacances scolaires et le retour des températures hivernales dynamisent le commerce, surtout en légume de saison avec une demande en augmentation. Les consommateurs se tournent également vers les agrumes (clémentines corses et espagnoles).

A partir de la mi-novembre, l'activité en rayon se dégrade en fruits et légumes de saison et la fréquentation en GMS est globalement en déclin. Le marché est morose sur l'ensemble des produits. Cette baisse de consommation serait notamment due au Black Friday et à l'approche des fêtes qui pousse les consommateurs à se détourner vers les achats de Noël.

La conjoncture sur les marchés de l’endive, de la pomme de terre, de la clémentine et du raisin a également été présentée.

Serres maraîchères : les modalités du dispositif « aléas climatiques »

FranceAgriMer a présenté les modalités du dispositif du Plan de relance relatif au financement des investissements dans les serres, tunnels et chenilles agricoles en exploitations pour la protection contre les aléas climatiques, validé le matin-même en conseil d’administration de l’établissement.

Ce dispositif (volet 3 de la mesure « aléas climatiques) vise à accompagner les exploitations via des investissements permettant d’améliorer la résilience face aux aléas climatiques.

Les principales modalités seront les suivantes :

  • éligibilité des bénéficiaires : les exploitations agricoles et les regroupements ;
  • enveloppe budgétaire de 10 M€ ;
  • taux d’aide : 30% des dépenses éligibles HT, avec une bonification de 10%  pour un jeune agriculteur  ou un nouvel installé ;
  • plancher des dépenses éligibles de 20 000 € de et plafond de 500 000 € ;
  • délai de réalisation des travaux de 24 mois, avec une fin de la période d’exécution le 30 juin 2024 au plus tard ;
  • matériels éligibles : achat ou installation de tunnels, de serres chenilles, de serres froides, de serres chauffées avec une énergie renouvelable, …

 Ce dispositif sera ouvert dans la seconde quinzaine  du mois de janvier  2022.

Plan de relance : point sur les différents dispositifs

FranceAgriMer a fait le point, en conseil, sur les différents dispositifs et appels à projets portés par l’établissement, intéressant les filières fruits et légumes.

A noter, un abondement voté le matin-même en conseil d’administration de FranceAgriMer sur la mesure « structuration des filières générique» d’un montant de 30,5 M€, qui permettra de prendre en charge des dossiers déjà déposés, au-delà de l’enveloppe initialement prévue.

Rénovation du verger arboricole : le bilan 2021

Le conseil a pris connaissance du bilan de l’appel à projets 2021 portant sur la mise en œuvre par FranceAgriMer, en articulation avec les collectivités territoriales, d’un programme de financement de certaines dépenses de plantation dans le verger arboricole, doté d’une enveloppe budgétaire de 6 M€.

 Les principaux enseignements de ce bilan sont les suivants :

  • 476 dossiers déposés. Après instruction, les 400 dossiers éligibles ont été sélectionnés pour un montant global de 4 956 M€ ;
  • la baisse du  nombre de dossiers déposés, mais une hausse des montants demandés ;
  • trois principales régions : Paca, Occitanie et Nouvelle Aquitaine représentent 82 % des dossiers ;
  • par espèces, les pommes, pêches, noix et poires arrivent en tête des dossiers de déposés.

Pour en savoir plus, les dernières  données économiques sur la filière  fruits et légumes sont disponibles, sur le site internet de FranceAgriMer :

Documents associés

Diaporama de présentation des éléments de conjoncture fruits et légumes - Conseil Spécialisé (Décembre 2021) | 16/12/2021

Diaporama présenté lors du Conseil Spécialisé fruits et légumes de décembre 2021. Il reprend des éléments de conjoncture, de consommation et de commerce extérieur, notamment sur les produits endive, pomme...
PCO-FL-14_...pdf 5 Mo

Note de conjoncture fruits et légumes - Conseil Spécialisé (Décembre 2021) | 16/12/2021

Note de conjoncture des filières fruits et légumes rédigée à l'occasion du conseil spécialisé de décembre. Elle met à disposition des éléments de conjonctures, de commerces extérieurs et de consommation.
NCO-FL-202...pdf 2 Mo