Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé « Grandes cultures-marchés céréaliers » du 8 décembre 2021

Le conseil spécialisé « grandes cultures-marchés céréaliers » de FranceAgriMer s’est réuni le 8 décembre 2021, sous la présidence de Benoît Piètrement. Au programme : situation des marchés céréaliers, évolution des prix, nouvelles prévisions de commercialisation des céréales françaises en 2021/22 et conditions de culture pour la récolte 2022.
Mots-clés : Grandes cultures, céréales, blé tendre, blé dur, maïs, orges, prévisions, marché, Céré'Obs, Engrais, collecte, Utilisateurs, consommation, exportations, stocks
Semis de blé dur en hiver avec suivi GPS
Détente des cours du blé sur Euronext

Après avoir atteint des sommets le 23 novembre dernier à 311,50 €/t, le cours du blé meunier s’est détendu depuis, sous l’effet conjugué de la récolte record attendue en Australie - dont la qualité est toutefois dégradée en Nouvelle-Galles du sud - , et dans une moindre mesure, d’une production canadienne plus importante que prévu. À 281 €/t le 6 décembre dernier, le cours du blé meunier européen reste élevé (+ 60 % par rapport à la moyenne des cinq dernières années), en raison d’une demande toujours très dynamique et de stocks tendus chez les principaux exportateurs. L’annonce encore officieuse d’un quota limitant l’exportation à 9 Mt de blé russe, du 15 février au 30 juin a eu, en revanche, peu d’impact sur le marché, car il coïncide peu ou prou avec les quantités de blé russe restant disponibles à l’export.

Le cours du maïs, en hausse sur Euronext le mois dernier, a atteint 259 €/tonne le 25 novembre mais s’est détendu début décembre au vu des bonnes récoltes engrangées en Europe et en Ukraine. À 246 €/tonne en rapproché le 6 décembre, le cours du maïs dépasse néanmoins de 32 % le prix de l’an passé et de 47 % la moyenne quinquennale.

Au niveau mondial, les cours de l’orge restent également élevés en raison de la vigueur de la demande chinoise.

En parallèle, les prix des engrais ont atteint des niveaux record en novembre malgré la détente des prix du gaz.

Prévisions de commercialisation des céréales françaises en 2021/22

Blé tendre : révision à la baisse des prévisions d’exportation

Les disponibilités de blé tendre français pour le marché, intégrant collecte, stock initial et importations, sont révisées à la hausse à 35,7 Mt (+ 0,2 Mt par rapport aux prévisions de novembre dans le sillage des nouvelles estimations de collecte par les services régionaux de FranceAgriMer.

Sur le marché français, les prévisions d’utilisation de blé tendre par les fabricants d’aliments du bétail français sont revues à la baisse à 4,65 Mt (- 0,1 Mt par rapport aux prévisions de novembre), au profit du maïs, plus compétitif. En revanche, d’autres utilisations (production d’amidon et de gluten, panification) sont revues en hausse et portées à près de 9 Mt (+ 140 000 tonnes au total).

Les exportations vers les pays tiers sont désormais attendues à 9,2 Mt (- 0,2 Mt  par rapport aux prévisions de novembre), en raison de la bonne compétitivité des blés argentins et australiens.

Les prévisions de ventes vers l’Union européenne sont ajustées à moins de 7,8 Mt (- 30 000 tonnes).

Au total, le stock de blé s’alourdirait à près de 3,5 Mt en fin de campagne.

Maïs grain : dynamisme des utilisations

Les disponibilités pour le marché sont révisées à la hausse à 14,3 Mt, dans le sillage des nouvelles estimations de récolte et de collecte, établies en régions.

Les prévisions d’utilisations sur le marché national sont portées à 3,3 Mt pour la fabrication d’aliments du bétail (+ 0,1 Mt par rapport à novembre) et à 1,8 Mt pour l’amidonnerie (+ 50 000 tonnes).

Les prévisions de ventes vers l’Union européenne sont également révisées à la hausse à près de 4,9 Mt (+ 0,1 Mt par rapport aux prévisions de novembre), en raison des disponibilités et de la compétitivité du maïs par rapport aux autres céréales fourragères. Les exportations vers les pays tiers, notamment le Royaume-Uni, pourraient également progresser à près de 0,6 Mt. Au total, le stock de fin de campagne s’établirait à moins de 1,9 Mt.

Orges : peu de changement par rapport aux prévisions de novembre

Concernant l’orge, peu de changements sont à noter par rapport au mois dernier, hormis un ajustement à la hausse des prévisions d’utilisation en malterie sur le marché intérieur, désormais attendues à 310 000 tonnes (+ 10 000 tonnes par rapport aux prévisions du mois dernier).

Les prévisions d’exportation de grains sont également ajustées à la baisse vers l’Union européenne à moins de 2,8 Mt (- 40 000 tonnes par rapport au mois dernier) mais sont maintenues à 3,2 Mt vers les pays tiers. Au total, le stock s’établirait à un peu plus de 1,4 Mt en fin de campagne.

Blé dur : ajustement des prévisions d’export à la baisse

Dans un contexte de légère révision à la baisse de la collecte, les prévisions d’exportation vers pays tiers sont réduites à 175 000 tonnes (-25 000 tonnes par rapport aux prévisions de novembre).

Céré’Obs : des conditions de cultures optimales avant la trêve hivernale

Fin novembre, la récolte de maïs 2021 et les semis d’hiver de blé et d’orge pour la récolte 2022 étaient quasiment terminés. Les conditions de culture sont bonnes à très bonnes pour la quasi-totalité des céréales. Les températures fraîches des derniers jours ont un peu ralenti les levées mais aucun facteur limitant n’est identifié pour le moment.

Pour en savoir plus sur le dernier rapport Céré’Obs publié le 3 décembre 2021 avant la trêve hivernale : https://cereobs.franceagrimer.fr/cereobs-sp/#/publications

Les publications reprendront le 18 février 2022.

Pour en savoir plus, consulter ci-dessous les documents de conjoncture et les nouveaux bilans prévisionnels de FranceAgriMer, débattus lors du conseil spécialisé « Grandes cultures-marchés céréaliers » du 8 décembre 2021 

Crédit photo : Xavier Remongin /Agriculture.gouv.fr - Semis de blé dur en hiver avec suivi GPS

Documents associés

Bilans prévisionnels Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs - Campagne 2021/22 du 08 décembre 2021 | 08/12/2021

Bilans prévisionnels Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs - Campagne 2021/22 du 08 décembre 2021
BIL-CER-C2...pdf 308 Ko

Diaporama Présentation des marchés céréaliers - Monde, Union européenne, France - Décembre 2021 | 08/12/2021

Présentation de la conjoncture des marchés céréaliers au niveau mondial, européen et français pour le conseil spécialisé "Grandes cultures-marchés céréaliers" du 8 décembre 2021.
NCO-DIA-CE...pdf 6 Mo

Indicateurs de suivi des marchés céréaliers - Monde, Union européenne, France - Décembre 2021 | 08/12/2021

Le panorama mensuel des marchés céréaliers au niveau mondial, européen et français retrace les évolutions marquantes intervenues au cours du mois écoulé à travers plusieurs indicateurs. Édition du mois...
NCO-CER-PA...pdf 2 Mo