Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé ruminants de FranceAgriMer du 3 septembre 2019

Un nouveau conseil ruminants à FranceAgriMer regroupant les filières lait et viande
Mots-clés : ruminants et équidés, ruminants, équidés, Economie, Produits animaux, Viandes rouges, Conseil spécialisé, viandes rouges, Actus CS, lait, lait de vache, lait de Brebis, lait de chèvre, Bovins, Ovins, lait bio

Le premier conseil spécialisé « ruminants » de FranceAgriMer, regroupant pour la première fois les représentants des filières ruminants lait et viande s’est réuni le 3 septembre 2019, sous la présidence  de Thomas Guyot, sous-directeur des filières agro-alimentaires du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, en vue de son installation pour une mandature de cinq ans.

À l’occasion de cette  première réunion, ses membres, nommés par arrêté ministériel du 30 juillet dernier, ont procédé à l’élection du président et du vice-président.

Bruno Colin, éleveur dans la région Grand Est et président de la section bovine de Coop de France, a été proposé à la présidence du conseil spécialisé et Michèle Boudoin, présidente de la Fédération nationale ovine (FNO) à la vice-présidence. Ces propositions de nominations à la tête du conseil spécialisé  « ruminants » de FranceAgriMer vont être soumises à la validation du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Composé de 38 membres, représentant l’ensemble des maillons de l’amont à l’aval, le conseil spécialisé «ruminants » de FranceAgriMer réunit également des représentants de l’Administration (ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ministère de l’Environnement, DGCCRF …) et des Régions. Il constitue une instance majeure d’échanges et de dialogue entre les professionnels et l’Etat.

En vertu du décret du 24 mai 2019 réformant la gouvernance de FranceAgriMer, ce conseil est chargé de suivre et d’analyser l’évolution de la situation des marchés pour ses filières. Il veillera à anticiper les crises et à les caractériser. Il participera à la politique d’orientation des productions et d’organisation des filières en assurant le suivi des dispositifs d’appui publics et en proposant des dispositifs relatifs à ses filières. Il pourra émettre des avis sur les évolutions des politiques publiques affectant son secteur et fournira des analyses pour éclairer ses membres.

Il sera également représenté aux commissions thématiques inter filières de FranceAgriMer, notamment à la commission internationale, chargée d’appuyer la mise en place du plan stratégique interministériel 2018-2022 pour le développement des exportations et l’internationalisation des filières agricoles et agroalimentaires ainsi qu’à la commission bio économie, nouvellement créée par arrêté du 19 août publié le 31 août 2019 au JORF, pour contribuer à la mise en œuvre de la stratégie nationale en ce domaine.

Adoption définitive du dispositif de distribution de lait et de fruits et légumes dans les écoles

Le conseil a été informé de l’adoption définitive du nouveau dispositif de distribution de lait et de fruits et légumes dans les écoles, suite à la consultation électronique des instances concernées.

Le nouveau dispositif vise à répondre à l’objectif fixé par la loi Egalim, de montée en gamme des produits distribués aux élèves, avec au moins 50 % de produits de qualité et durables dont 20 % de produits bio.

 Le dispositif est également simplifié pour faciliter l’accès à cette mesure dotée d’un budget de 35 millions d’euros pour la France.

Les préfets, les maires et les Régions de France ont été informés de ce nouveau dispositif par le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Pour en savoir plus : https://www.franceagrimer.fr/filiere-lait/Accompagner/Lait-et-Fruits-a-l-ecole

Résultats du projet de recherche de l’INRA sur la perte de compétitivité des filières animales françaises

Depuis le début des années 2000, les filières animales françaises ont vu leur part de marché se dégrader, au niveau mondial et au sein de l’Union européenne, alors que d’autres États membres ont connu des trajectoires opposées.

À l’occasion de ce premier conseil, l’INRA a présenté les principaux résultats de travaux de recherche effectués en 2017 et 2018 par l’UMR SMART-LERECO et financés par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, pour identifier les facteurs expliquant ces évolutions et analyser la compétitivité des filières animales. Alors qu’intuitivement le facteur compétitivité-coût apparait comme déterminant, les principaux enseignements de cette étude sont une inversion des causes de la perte de compétitivité. Non seulement les effets de la compétitivité hors-prix sont aussi voire parfois plus importants que ceux de la compétitivité-coût, mais les coûts d’accès au marché, y compris dans le marché européen, sont prépondérants, et jouent en défaveur des filières françaises.

Plusieurs pistes d’actions ressortent de ces travaux :

  • favoriser une meilleure orientation des exportations vers des marchés dynamiques et une production répondant à la demande européenne ;
  • mettre en place des stratégies d’action permettant d’améliorer la compétitivité prix, et plus encore, la compétitivité « hors prix », à travers une stratégie sur la qualité des produits en adéquation avec les goûts des consommateurs étrangers et la demande des marchés ;
  • améliorer l’efficacité des réseaux de distribution vers l’étranger.

Pour en savoir plus : https://agriculture.gouv.fr/bilan-et-determinants-de-la-competitivite-des-filieres-francaises-de-produits-animaux-analyse

Documents associés

Indicateurs de conjoncture : filière lait de chèvre - Sept. 2019 | 12/09/2019

Principaux indicateurs sur la filière lait de chèvre, présentés le 3 septembre 2019 au CS Ruminants Lait&Viande
NCO-DIA-LA...pdf 296 Ko

Indicateurs de conjoncture : filière lait de brebis - Sept. 2019 | 12/09/2019

Principaux indicateurs sur la filière lait de brebis, présentés le 3 septembre 2019 au CS Ruminants Lait&Viande
NCO-DIA-LA...pdf 209 Ko

Indicateurs de conjoncture : filière lait de vache biologique - Sept. 2019 | 12/09/2019

Principaux indicateurs sur la filière lait de vache biologique, présentés le 3 septembre au CS Ruminants Lait&Viande
NCO-DIA-LA...pdf 672 Ko
Voir tous les documents