Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé pour les filères viandes rouges du 4 avril 2017

Le conseil spécialisé pour les filières viandes rouges s’est réuni le 4 avril 2017, sous la présidence de Bruno Colin. A l'ordre du jour : conjoncture et situation des marchés, plan stratégique 2017-2021 pour le développement des exportations et l’internationalisation des filières, ouverture de nouveaux marchés à l’exportation, mise à la disposition des informations sanitaires d’abattage aux éleveurs.
Mots-clés : Viandes, Viandes rouges, Conseil spécialisé, viandes rouges, Actus CS Archives
abattoir

Conjoncture et situation des marchés

Concernant le secteur bovin, les cours du veau de boucherie restent orientés à la baisse en France. Les prix se redressent pour les broutards et s'améliorent progressivement pour les jeunes bovins viande. Les prix des vaches gagnent aussi quelques centimes, mais la hausse saisonnière reste limitée pour les vaches allaitantes en raison d’une offre abondante, alors que le marché européen est plus équilibré pour les vaches laitières. Concernant le secteur ovin, le marché des agneaux reste lourd, avec des cours en forte baisse sur les deux premiers mois de l’année 2017.

Plan stratégique 2017-2021 pour le développement des exportations :  les conseils spécialisés chargés de décliner des plans d’actions pour chaque filière

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et le Ministre en charge du commerce extérieur ont lancé début mars une consultation publique en vue de la mise en place d'un plan stratégique pour le développement des exportations et l’internationalisation des filières sur la période 2017-2021. Les conseils spécialisés de FranceAgriMer sont chargés d'élaborer des plans d'action par filière. Cette démarche rejoint donc et conforte les initiatives prises par la filière bovine dans le cadre de son plan d’actions stratégique pour développer les débouchés à l’export.

Appui des pouvoirs publics aux exportateurs : ouverture de nouveaux marchés à l’exportation

L’ouverture du marché américain aux viandes bovines françaises, début décembre 2016, se concrétise avec les premières exportations de viande de veau française vers cette destination. L’ouverture du marché israélien, mi-février, à la viande bovine et aux bovins d’engraissement français, constitue une avancée significative qui se traduit d’ores et déjà par des flux commerciaux. Le Japon a, pour sa part, ouvert ses frontières à la viande ovine française le 17 février dernier.

Les informations sanitaires d’abattage bientôt mises à la disposition des éleveurs

Mis en place en 2015, le logiciel national de recueil des données d’inspection en abattoir d’animaux de boucherie (SI2A) gère aujourd'hui les inspections ante mortem et post mortem dont la saisie des carcasses et des abats. En 2017, SI2A permettra l'enregistrement d'une liste de lésions sur les abats bovins et ces informations seront prochainement transmises aux éleveurs, afin qu'ils puissent procéder à des actions correctives. Ce dispositif expérimental devrait contribuer à une meilleure maîtrise sanitaire des troupeaux et à la valorisation du cinquième quartier, en limitant le nombre de saisies à l’avenir.

Pour en savoir plus, consulter ci-dessous l'intégralité du communiqué de presse ci-dessous et les documents diffusés à l'occasion du conseil.

Documents associés

Communiqué de presse du conseil spécialisé viandes rouges du 4 avril 2017 | 06/04/2017

Le communiqué de presse ci-dessous résume les points essentiels abordés lors du conseil spécialisé pour les filières viandes rouges réuni le 4 avril 2017. A l'ordre du jour : conjoncture et situation...
20170404_S...pdf 92 Ko

Situation des marchés | 05/04/2017

CS du 04/04/2017
2-00 - Si...pdf 2 Mo

Plan stratégique 2017-2021 | 05/04/2017

CS du 04/04/2017
4 - Plan s...pdf 339 Ko
Voir tous les documents