Aller à la navigation principale Aller au contenu

Note de conjoncture PPAM - n°2 - Juin 2020

Durant la période de confinement, la crise du Covid-19 aura globalement eu peu d’impact sur la production de PPAM en France. Cependant les producteurs réalisant de la vente directe ont subi d’importantes pertes écono-miques. Les entreprises utilisatrices de PPAM ont maintenu leur activité malgré les difficultés.
Mots-clés : Covid-19, PACA, lavande, basilic
bouquet de thyn

Les ventes de pro-duits finis à base de PPAM ont globalement été en baisse. Suite au déconfinement, il y a de fortes inquiétudes sur la reprise des marchés notamment en l’absence de touristes étrangers. Des experts s’accordent à dire que la crise renforcera la demande pour les produits naturels et locaux. Les conditions de production de PPAM sont très variables selon les régions. Pour l’huile essentielle brute de lavandin, les prévisions annoncent de bonnes récoltes. Additionnée au report de stock, l’offre sera très importante cette année. Les transactions depuis la fin d’année 2019 semblent afficher un prix actuel pour la variété grosso entre 20 et 25 €/kg.

Pour en savoir plus consultez la note de conjoncture n°2 ci-dessous.

Documents associés

Note de conjoncture PPAM - Juin 2020 | 07/07/2020

Note de conjoncture PPAM - Juin 2020
Note conjo...pdf 731 Ko