Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé pour la filière céréalière du 13 mars 2019

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour la filière céréalière s'est réuni le 13 mars 2019 sous la présidence de Rémi Haquin. À l’ordre du jour : conjoncture céréalière au niveau mondial, européen et français, nouvelles prévisions de commercialisation pour les céréales françaises en 2018/19 et état des cultures pour la récolte 2019. Voies Navigables de France (VNF) a également présenté au conseil spécialisé le projet MULTIREGIO visant au développement d’une nouvelle offre fluviale flexible et innovante au sein du réseau Seine-Escaut.
Mots-clés : céréales, Céréales, blé, céréale, orges, Conseil spécialisé, Dossier de presse
Transport de céréales par voie d'eau, un mode de transport économique et écologique

Nouvelles prévisions de commercialisation des céréales françaises pour 2018/19 : un blé français compétitif sur le marché mondial, les exportations s’accélèrent 

FranceAgriMer a révisé en forte hausse ses prévisions d’exportation de blé français pour la campagne commerciale 2018/19, à 9,5 millions de tonnes (Mt) hors Union européenne soit 650 000 tonnes de plus que le mois dernier. Le blé français, avec un millésime 2018 d’excellente qualité, affiche des prix très compétitifs sur le marché mondial en cette seconde partie de campagne, face à l’augmentation des cours de l’origine russe dont les disponibilités s’amenuisent. Le taux de parité euro/dollar soutient le dynamisme des exportations françaises, avec un euro un peu moins fort par rapport au dollar qu’au cours des derniers mois. Au 11 mars 2019, la France avait exporté plus de 6 Mt de blé. Si l’Algérie reste la principale destination, l’Afrique subsaharienne, le Maroc, la Tunisie et le Yemen sont de retour aux achats. Les prévisions de ventes de blé français vers l’Union européenne sont maintenues à près de 7,5 millions de tonnes (Mt) pour 2018/19.  Sur les 7 premiers de mois de la campagne, les achats européens totalisent près de 4 Mt principalement à destination de la Belgique et des Pays-Bas, puis de l’Espagne, de l’Italie et du Portugal. Avec des prévisions d’utilisation de blé par le marché français quasi stables, le stock de fin de campagne s’allègerait à 2,4 Mt.

Concernant l’orge, si les prévisions de ventes vers l’Union européenne sont ajustées à la hausse à près de 3,4 Mt (+ 55 000 tonnes par rapport au mois dernier), les prévisions d’exportations vers les pays tiers sont à l’inverse réduites de 300 000 tonnes à 2,6 Mt, en raison du net ralentissement des achats de l’Arabie saoudite et de la Chine. Avec des prévisions d’utilisations sur le marché français reconduites, le stock de fin de campagne s’alourdirait à près de 1,8 Mt.

Les prévisions de ventes de maïs français vers l’Union européenne sont également révisées à la baisse de 220 000 tonnes à moins de 4 Mt en raison notamment de la concurrence des origines ukrainiennes. En effet, l’étiage du Rhin, lié à la sécheresse qui a sévi à l’été puis à l’automne 2018 dans l’est de l’Union européenne, a pénalisé le maïs européen, dont une part importante est acheminée en temps normal par voie fluviale vers les usines de transformation ou à l’export vers les  ports du Nord de l’Europe (Anvers, Rotterdam, Hambourg).

Le stock de maïs français de fin de campagne s’alourdirait d’autant à près de 2,4 Mt.

État d’avancement et conditions de culture des céréales pour la récolte 2019

Les semis d’automne ont rattrapé leur retard de début de cycle après un hiver 2018/19, le plus chaud depuis 1900. Au 4 mars 2019, la quasi-totalité des cultures d’hiver avaient atteint le stade début tallage, à l’exception du blé dur (92 % des surfaces nationales). Le stade épi 1 centimètre était atteint pour 6 % des surfaces en blé tendre, 4 % des orges d’hiver et 15 % du blé dur. Les tous premiers semis de maïs ont démarré dans le Tarn et en Charente-Maritime.

Les semis d’orges de printemps sont terminés, avec trois semaines d’avance par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Pour en savoir plus, consulter le dernier rapport hebdomadaire sur l’état des cultures pour la récolte 2019 : https://cereobs.franceagrimer.fr

Projet Multiregio : développement d’une nouvelle offre fluviale flexible et innovante au sein du réseau Seine-Escaut

Voies Navigables de France a présenté aux membres du conseil spécialisé le projet Multiregio, qui vise à élargir et simplifier l’offre logistique fluviale au sein du réseau Seine-Escaut, avec des unités de 200 à 700 tonnes sur le petit et le grand gabarit, assemblables en convois. Le périmètre du projet concerne le Grand Bassin Parisien qui comprend deux complexes portuaires (HAROPA et NORLINK) et irriguera quatre Régions (Normandie, Ile de France, Grand Est et Hauts de France) dans une logique multimodale voie d’eau-rail-route.

Ce projet multi-filières fait suite à l’accord-cadre, signé en octobre 2012 entre VNF et les représentants des filières céréales, oléo-protéagineux, coproduits et engrais, à l’initiative de Rémi Haquin, pour développer le transport fluvial dans ces filières.

Pour la filière agricole et agroalimentaire, Multiregio devrait notamment se traduire par une baisse des coûts logistiques pour les acteurs économiques et au désenclavement des régions Est, Centre et Bourgogne-Franche Comté pour l’exportation.

L’ensemble des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires est invité à se joindre au projet, soutenu par l’Union européenne et le Gouvernement français, aux côtés d’Intercéréales, de l’Usipa et de Coop de France en vue du dépôt du dossier de financement en octobre 2019 dans le cadre des investissements d’avenir instruits par BPIfrance.

Les sources d’informations disponibles pour se préparer au Brexit

Différents sources d’informations officielles, au niveau européen et français, sont disponibles pour les acteurs économiques français en vue de les aider à préparer la sortie du Royaume-Uni  de l’Union européenne, possiblement sans accord de retrait.

Pour en savoir plus, consultez ci dessous l’ensemble des documents diffusés au Conseil spécialisé du 13 mars 2019 ainsi que le communiqué de presse qui résume l'essentiel.

Documents associés

Communiqué de presse du conseil spécialisé pour la filière céréalière du 13 mars 2019 | 17/03/2019

Le communiqué de presse ci-dessous résume les points forts abordés lors du conseil spécialisé de FranceAgriMer pour la filière céréalière qui s'est réuni le 13 mars 2019 : conjoncture céréalière au niveau...
20190313_SC...3032019.pdf 191,571 kB

Bilans prévisionnels Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs pour la campagne 2018/2019 - du 13 mars 2019 | 12/03/2019

Bilans prévisionnels Blé dur, Blé tendre, Orges et Maïs pour la campagne 2018/2019 - du 13 mars 2019
Bilan_envoi_13032019.pdf 99,405 kB

InfoCéréales 1002 - 11 mars 2019 / 11th march 2019 | 10/03/2019

Flash info hebdomadaire sur les céréales - InfoCéréales - l'actualité Bruxelloise / Weekly Brussels News
11032019_Infocéréales.pdf 220,381 kB
Voir tous les documents