Aller à la navigation principale Aller au contenu

Conseil spécialisé « pêche et aquaculture » de FranceAgriMer du 19 septembre 2018

Actualités nationales et européennes, conjoncture, baromètre d’image des produits aquatiques et perception des métiers de la filière.
Mots-clés : Produits animaux, Poissons, poissons, produits aquacoles, produits aquatiques, produits de la mer, produits de la pêche, Evénement, Conseil spécialisé, pêche et aquaculture, Actualité P&A, Actus CS Archives
Photo d'un pôrt de pêche

Le conseil spécialisé de FranceAgriMer pour les produits de la mer, de l’aquaculture et de la pêche professionnelle en eau douce s’est réuni le 19 septembre 2018, sous la présidence d’Hervé Jeantet.

En début de séance, les membres du conseil ont pris connaissance des dossiers d’actualité nationale et européenne relatifs au secteur de la pêche et de l’aquaculture. Les professionnels ont notamment échangé sur la proposition de règlement pour le Feamp 2021-2027.

La conjoncture du secteur a été présentée en conseil. A noter, la détente des cours des marchés mondiaux sur certaines espèces-clés, la baisse du chiffre d’affaires sur les huit premiers mois de 2018 en criée et un point sur la consommation des ménages

Un focus a également été présenté sur le baromètre d’image des produits aquatiques : que pensent les Français des métiers de la filière ?

Dans le cadre de son baromètre d’image réalisé tous les semestres pour interroger les consommateurs sur leur perception des produits de la pêche et de l’aquaculture et leur comportement d’achat, FranceAgriMer s’est intéressé à la perception des métiers de la filière pêche et aquaculture. Il en ressort que :

  • plus de 9 Français sur 10 ont une bonne image des métiers de la filière (des pêcheurs et des poissonniers qui sont les plus connus), mais on note un déficit de notoriété des métiers du mareyage ou de l’aquaculture (21 % des Français ne les connaissent pas) ;
  • cette enquête révèle cependant une projection assez faible sur ces métiers, qui apparaissent comme difficiles, dangereux, mal rémunérés, tout en demandant des compétences techniques ou scientifiques poussées ;
  • il apparaît également qu’une minorité de parents seraient enclins à encourager leurs enfants à exercer ces métiers, d’autant plus s’il s’agit de filles.

Pour en savoir plus, retrouvez ci-dessous le communiqué de presse et les dernières données économiques disponibles sur les filières pêche et aquaculture.

Documents associés

CPresse FranceAgriMer CSmer190918 | 20/09/2018

Conseil spécialisé « pêche et aquaculture » de FranceAgriMer du 19 septembre 2018 : actualités nationales et européennes, conjoncture, baromètre d’image des produits aquatiques et perceptiondes métiers...
CPresseFra...pdf 172 Ko

Présentation des marchés aquatiques - 19 septembre 2018 | 19/09/2018

Diaporama de conjoncture présenté au Conseil Spécialisé Mer du 19 septembre 2018. Conjoncture internationale France : Ventes en halles à marée (8 mois2018 ) - Commerce extérieur (6 mois) - Consommation...
NCO-DIA-ME...pdf 1,6 Mo

Synthèse du baromètre d'image des produits aquatiques Vague 1 2018 - Focus sur la perception des métiers | 20/09/2018

Synthèse du baromètre d'image des produits aquatiques Vague 1 2018 - Focus sur la perception des métiersRéalisée par Le Sphinx Institute
SYNT-MER-B...pdf 225 Ko
Voir tous les documents