Aller à la navigation principale Aller au contenu

Groupe de travail « Nouvelles routes de la soie »

Ce groupe est piloté par l'Association France-Eurasie pour l'agro-alimentaire (AFEAA) qui regroupe plusieurs fédérations professionnelles ayant des activités en Asie (INAPORC, INTERFEL, INTERBEV, CNIEL...).

Une étude sur les opportunités économiques que peuvent recouvrer les nouvelles routes ferroviaires vers l'Asie a été réalisée par l'AFEAA avec un cofinancement de FranceAgriMer. Celle-ci a permis d’identifier les aspects techniques à respecter, les coûts économiques de ce moyen de transport et les points à travailler pour pouvoir envisager une utilisation plus régulière du train pour les produits alimentaires destinés au marché chinois. Bien que le coût soit supérieur à ceux du bateau, la solution ferroviaire présente bel et bien un intérêt sur le plan des délais de livraison (3-4 semaines pour le train contre 5-6 semaines pour le bateau). Le rapport complet de l'étude ainsi qu'un diaporama synthétique sont téléchargeables à ce lien.

Actuellement la France n’est pas dans la Route de la Soie Ferroviaire, et seuls quelques trains occasionnels circulent selon les opportunités. Les solutions restent dépendantes des conteneurs disponibles et des places restantes depuis l’Europe du Nord. Ainsi, le prochain objectif consiste à réaliser un test de transport de produits français vers la Chine par voie ferroviaire. Le groupe de travail s'est réuni en mai pour aborder les modalités de mise en place d'un tel train test, qui pourrait avoir lieu à l'automne 2021.

Pour plus d'information ou pour signaler votre intérêt pour cette démarche, merci de contacter Inna KRIVOSHEEVA (AFEAA) inna.krivosheeva@inaporc.asso.fr.

Documents associés

Etude Nouvelles Routes de la Soie SIA 2020 (7 Mo) | 10/03/2020

Dossier Zip contenant : l’étude complète ; le Diaporama de présentation ; Le Dossier remis aux participants »
Etude Nouv...zip 6 Mo